PS : la grande lessive c'est maintenant !

Publié le 16 Juin 2015

En 2002, j’étais très inquiet en discutant autour de moi, surpris de constater que beaucoup de femmes et d’hommes de gauche, qui votaient socialiste, ne voteraient pas pour Lionel Jospin. Lorsque j’en parlais aux camarades socialistes, c’était tout un autre discours … La victoire de Lionel Jospin ne laissait aucun doute.

En 2015, je suis à nouveau inquiet … en discutant autour de moi, je constate que beaucoup de femmes et d’hommes de gauche, qui ont voté pour François Hollande, ne veulent plus voter socialiste mais s’abstenir, même s’ils sont conscients du risque de l’extrême droite.

Ce désaveu s’accompagne d’un discours très remonté contre les privilèges que se donnent les femmes et les hommes politiques dans l’exercice de leur fonction.

Pour celles et ceux qui exercent des mandats, tous ces privilèges font partie de certains acquis qu’on ne peut remettre en question … Ce sont des habitudes qui sont prises et qu’on voudrait garder … Mais cela ne passe plus de tout auprès des françaises et des français.

Inutile de jouer au singe savant et « ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire ». Il ne s’agit pas d’un discours populiste ou antiparlementaire mais d’une réelle exaspération d’électrices et d’électeurs qui ne peuvent plus tolérer certains agissements.

Comment ainsi justifier à Paris le maintien d’un chauffeur et d’une voiture de fonction pour les maires d’arrondissement ? Les élus appartiennent-ils à un autre monde, qu’ils ne peuvent pas utiliser les transports en commun alors que la maire de Paris, Anne Hidalgo voudrait renforcer la politique écologique ? Drôle de discours tout de même, d’un côté on prône l’interdiction de certains véhicules et de l’autre on finance un parc d’automobiles de fonction alors que d’autres moyens existent … où est la politique par la preuve ?

Comment justifier tous les privilèges des parlementaires, des conseillers départementaux et régionaux que l’on découvre ici ou là ?

Il est urgent de réagir, car la nuit du 4 août pourrait prendre une autre forme ….

François Hollande doit aller beaucoup plus loin dans la rénovation de la vie politique. Sans cela, c’est la démocratie qui sera attaquée. Suppression des privilèges, non cumul intégral dans les fonctions et dans le temps, transparence des comptes … on ne peut plus se contenter de dire mais il y a beaucoup à faire.

Une commission indépendante permettrait de faire des propositions concrètes pour dépoussiérer notre démocratie de tous ces privilèges intolérables. C’est au Président de la République, dans le respect de nos élus, de mener ce combat pour une démocratie renouvelée et transparente. A lui de conduire ce grand chantier, à lui de rappeler que les élus ne sont pas là pour se servir mais pour servir.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

HERRY Louis 18/06/2015 11:10

Bravo, vous avez tout à fait raison ! mais peut-on encore croire à un réveil des consciences au PS ??

benhaim 16/06/2015 16:00

Quoi ? des socialistes qui y croient encore !!!!! Vite venez visitez notre site et son forum:
www.association-denturologiste.fr
et contactez nous ..... tatitouraine ne nous réponds pas !!! aidez nous SVP !!!! merci

frichet 16/06/2015 14:35

Monsieur Allard je suis tout a fais d'accord avec vous pour supprimer tous les avantages de tous nos élus mais ausi de toute une catégorie de salarié du publique ou du privé .Je vous demande votre profession car vous meme avez peut etre des avantages j'espere une reponse de votre part moi pendant ma période de travaille jai excercé le métier d'agriculteur suite a une maladie j'ai traillé dans une entreprise de taxi et ambulance ensuite technico commercial avant d'etre en invalidité et je n'ai jamais eu aucun avantage de tout ces metiers tous le monde ne peux pas dire pareil ?

DONNEGER 16/06/2015 13:31

Tout à fait d'accord, ce sera dur sans aucun doute mais il faut le faire !
J'extrais ceci : "… où est la politique par la preuve ?" ; cela me rappelle quelque chose (lol)
Je crois que c'est une certaine personne ayant conquis une Région tenue par la Droite ; c'est qui déjà ? A oui, une "Femme Debout" (double lol) !
Certes cela ne doit ou ne devrait pas plaire à des "Politiques" de tous bords et à certains "pachydermes" du PS, mais qu'importe il faut y aller dans ces réformes et indispensables en raison de la conjoncture économique et sociétale !
Vivons dans l'espoir sinon ce sera la "cata" ; des "Politiques" de petite envergure ou trop démagos finiront par l'emporter en attirant vers elles ou eux des électeurs trop crédules !
Je remets ici volontairement le lien vers mon Site car j'assume pleinement mes propos :
http://www.desirsdavenircotedopale.info/