Au peuple de gauche de parler !

Publié le 21 Septembre 2015

Au peuple de gauche de parler !

Ont-ils peur de l’expression du peuple de gauche ?

Le Premier secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, propose un référendum du peuple de gauche sur l’unité ou la division de la gauche pour les élections régionales.

Les discussions entre les appareils ne semblent pas avancer … alors que faire ?

  • Faut-il partir divisé sur une élection locale pour sanctionner la politique nationale et ouvrir grand la porte à l’extrême droite ?
  • Faut-il au contraire conserver des régions à gauche et s’entendre, dans le respect de chacun, pour mener des politiques communes ?

La responsabilité est grande …. Qui doit prendre cette responsabilité ?

Des désaccords apparaissent entre les partis de gauche sur la politique gouvernementale.

Pour les écologiques, la politique menée par le gouvernement serait insuffisante.

Pour les partis les plus à gauche, les choix économiques sont contestés.

Nous connaissons tout cela … mais de quelle élection parle-t-on ? Il s’agit de préparer des élections locales et non nationales.

Alors faut-il perdre ces élections et prendre le risque de laisser gagner l’extrême droite, avec les conséquences que nous connaissons sur la gestion des territoires, pour s’exprimer sur une politique nationale ?

Qui doit prendre la décision ? Doit-on laisser cette responsabilité aux dirigeants des partis ou au peuple de gauche. C’est la question.

Le peuple de gauche a le droit de faire le choix de la division et de la défaite. Ce sera alors sa responsabilité, qu’il aura prise après un débat contradictoire et démocratique ou chacun aura pu s’exprimer. Un nouveau 21 avril ne peut pas se décider dans une cuisine politique sans le peuple !

Le peuple de gauche peut, au contraire, préférer la victoire de régions de gauche pour gérer, avec humanité et dans les valeurs de notre République, nos territoires.

Laissons le peuple de gauche s’exprimer et prendre sa responsabilité.

Des listes divisées ou une liste unie pour des régions à gauche : c’est au peuple de choisir.

Alors « OUI » au référendum.

Je participe !

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

raiser 21/09/2015 23:15

Redonnons au peuple de Gauche le sens des mots: Liberté, Egalité, Fraternité, par un Etat démocratique.