Le scandale démocratique !

Publié le 17 Décembre 2015

Le scandale démocratique !

Claude Bartolone annonce, alors que les résultats sont encore chauds, qu’il démissionne de son poste de conseiller régional une fois élu. Il préfère conserver son poste de Président de l’Assemblée nationale sous les ors de la République.

Certes Claude Bartolone n’a pas remporté la région, mais il est depuis dimanche dernier, un élu régional.

Il a fait le choix d’être candidat à cette élection, c’est son engagement, pour représenter plus d'un million de franciliennes et de franciliens. Il est maintenant leur représentant. Une fois élu, ce n’est pas un poste pour soi, mais une fonction que l’on occupe au service de la population. C’est cela la politique !

Certains disent qu’il aurait été forcé, qu’il serait même courageux … STOP ! Arrêtons-là, c’en est trop … on ne fait pas de la politique comme cela. Quand on est candidat, c’est pour s’engager réellement.

Comment redonner du sens, comment redonner envie du politique, si les hommes politiques se comportent aussi mal, avec une telle désinvolture, un tel manque de respect pour les électeurs et les électrices ? Ce n’est pas cela la démocratie !

Ce comportement est d’autant plus grave, qu’il concerne un homme de gauche.

Le cumul des engagements, un poste ici, une candidature là … est devenu le scandale de notre République.

L’engagement perd tout son sens. Un fois élu, il faut démissionner ou cumuler. Au final, il n’y a plus de réel engagement … cela ne devint qu’un jeu politique où il faut gagner contre un adversaire, une simple bataille entre appareils politiques.

La gestion est confiée à un personnel administratif. Les politiques confient les programmes à des instituts spécialisés qui vont rechercher les images, les mots, les propositions qui conviendraient pour une victoire … une fois élu, on ne sera plus là pour les appliquer …

Il faut stopper cette dérive inacceptable !

Le cas Bartolone doit nous nous conduire à une loi beaucoup plus stricte et régulatrice : tout candidat ou toute candidate à une élection doit avoir démissionné de ses autres mandats d’élu.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article