STOP à l’hystérie, stop au sabordage !

Publié le 29 Décembre 2015

STOP à l’hystérie, stop au sabordage !

J’ai un ras-le-bol phénoménal de voir toujours monter au front cette gôche hystérique prête à tout contester, à tout condamner, à tout détruire, au nom d’un ordre moral !

Dès que l’on parle de François Hollande ou Manuel Valls, ils montrent les crocs et sont prêts à entrer dans l’arène pour mener leurs viles attaques ! Accusés de « droitiers », ils reproduisent sans vergogne les procès staliniens …

Ce sont toujours les mêmes … et allons-y dans les anathèmes, les leçons historiques, les péroraisons, les tonitruantes prises de position …

Ils sont prêts à tout, sans même réfléchir aux conséquences de leurs amalgames sur l’opinion, La déchéance de nationalité pour les terroristes devient la remise en cause de la bi-nationalité …

Ils sont tellement habitués au fonctionnement du PS et de ses congrès, où il faut se déchirer pour se compter, qu’ils reproduisent dans la vie réelle leur machin ! Leur rêve c’est toujours de faire de nouvelles proies et tous les stratagèmes sont bons pour y arriver … La grandiloquence sert d’arme fatale, conservateurs, ils s’autoproclament « la vraie gauche » et les voilà devenus les grands prêtres des lois ancestrales du socialisme.

Leurs batailles caricaturales ont vidé une grande partie du PS, ils ont provoqué la fuite d’une grande partie des militantes et des militants. Venus pour s’engager, pour participer aux débats et aux prises de décisions, lorsque ces adhérentes et ces adhérents découvrent les débats sclérosés et les luttes internes de pouvoir … ils fuient !

C’est qu’ils sont prêts à tout pour placer leurs fidèles … et là croyez-moi il n’y a plus rien de moral … mais c’est le rapport de force qui l’emporte !

Comme me le confiait une ancienne camarade … « on ne fait pas de politique dans ce parti … on reste dans une histoire de batailles de courants dont on a rien à faire et on se bat pour des postes … j’en ai marre, je m’en vais ! »

Comment voulez-vous donner une cohérence à cet ensemble, fixer une ligne politique claire pour répondre aux enjeux actuels, si à chaque fois qu’une mesure est annoncée les socialistes se déchirent devant les françaises et les français ? Comment voulez-vous donner de la force alors qu’on passe son temps à montrer de la division ?

Le Parti Socialiste se meurt de ces batailles pour précieuses ridicules de la politique !

On peut ne pas être d’accord sur une orientation, on peut s’exprimer pour proposer d’autres propositions avec rigueur, mais lorsque cela devient systématique, que cela prend des formes démentielles, donnant les pires accusations, qu’on ne voit plus le sens de cet engagement collectif … on a envie de crier :

« Arrêtez car vous êtes en train de tout détruire ! »

Alors que plus que jamais, dans ce monde global, nous avons besoin de cette pensée socialiste pour rappeler qu’il faut donner à tout Homme les moyens de s’épanouir et de vivre dignement, que le consumérisme n’est pas un modèle de société, que la modernité est utile mais qu’il ne faut jamais oublier l’importance du vivre ensemble.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

pandora 31/12/2015 00:49

le ps grâce à la paire Hollande/Valls va se retrouver pour 25 ans dans l'opposition si il existe encore après 2017 , et vous osez accuser ceux qui dans ce parti ont encore des valeurs de gauche ?

Martin 30/12/2015 10:14

Article sans aucun fond... Tout le problème du PS d'aujourd'hui.
Il va falloir se demander si le PS est socialiste ? Aucune valeur de la gauche n'est aujourd'hui portée par le gouvernement (hormis Mme Taubira peut-être). Ces valeurs que M. Vals nous dit qu'elles nous égarent, triste discours.

« Arrêtez car vous êtes en train de tout détruire ! »

Oui le gouvernement élu par le peuple de gauche est en train de détruire la confiance des électeurs et ce sont les élus locaux qui payent les pots cassés (mairie, département, région...).

Ressaisissez-vous Monsieur Allard, rappelez-vous que Monsieur Vals c'était 5% des socialistes, si le PS se vide c'est parce que la majorité n'y est pas représentée au gouvernement, n'inversez pas les rôles, vous vous trompez de combat.

despax 30/12/2015 08:57

il n'y a que les contestataires qui ont un problème d'égo et de comportements....
le recul de la Gauche et du PS ( parti dominant..) ne date pas de cette "triste affaire"...il suffit de suivre (étant de Gauche...) les évolutions depuis...aller 1983....et mm un peu avant...pour trouver des éléments expliquant ce recul. La "victoire" de 2012 a eu comme principal moteur le "rejet" du sortant... C'est assurément à cause de ce que vous expliquez, que l'exécutif s'est rapidement "démonétisé"...pour tomber à des niveaux rarement atteints....c'est toujours de la faute...aux autres....Je n'accablerai pas les exécutifs qui se succèdent car il est impossible en quelques mois et années d'enrayer une dérive commencée en 1976...mais au niveau pédagogie, bien au delà des couacs...zig et zag...illusions sur la " loyauté" du patronat etc etc....Sur le sujet actuel...il n'y a pas que les "dinosaures" de gauche qui s'interrogent..mm des proches de l'exécutif sont très silencieux...Pierre Joxe si silencieux, se sent obligé de préciser les choses...Enfin les qualificatifs dont régulièrement le Premier Ministre "affuble" les "réticents" sont , assurément, de nature à rassembler la famille....un socialiste de prêt de 70 ans....qui cumule : atterré , passéiste ( puisque socialiste...) égaré...j'en passe et des meilleurs....Grâce à tout cela et bien avant le débat actuel...en 2012 nous avions la grande majorité des leviers de gestion, des communes au Sénat...ce qui fut exceptionnel...en 2017 sur la pente actuelle nous serons "nus comme des vers" et pour longtemps....mais puisque je vous dis que c'est de la faute...à / aux......

Mauduit 30/12/2015 00:49

Mais oui biensur, c'est pas moi c'est l'autre, si le PS se vide, c'est de la faute des autres partis de gauche.
Quand le PS perd les élections c'est de la faute des autres partis, des abstentionnistes et de ceux qui ont voté blanc ou nul...
...pfff, comme d'hab le PS n'assume pas ses responsabilités de parti politique au service du patronat et des riches.
C'est grave quand même...

ollier 29/12/2015 22:48

comment peut-on tomber si bas!!! toujours fausser le débat, le dramatiser, et diviser encore et encore ... oui le parti socialiste se meurt de ces batailles,mais livre -t-il les bonnes quand il est en responsabilité? on a besoin d'efficacité et non d'annonces de mesures de séduction déstabilisatrices.
Et dire que je vote socialiste depuis 50 ans!!