La gauche intelligente !

Publié le 26 Janvier 2016

La gauche intelligente !

Robert Badinter a remis ce lundi 25 janvier, à Manuel Valls, un rapport qui dégage les « principes essentiels » sur lesquels s’appuiera le nouveau code du travail dont la refonte est prévue d’ici à fin 2017

En savoir plus sur :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/01/25/badinter-remet-les-droits-des-salaries-au-c-ur-du-code-du-travail_4853015_823448.html

C’est la gauche intelligente dont nous avons besoin : cette gauche ouverte sur le monde d’aujourd’hui.

Le monde se transforme : la mondialisation, l’émergence de nouvelles puissances, la révolution numérique. Face à ces mutations, il ne s’agit pas de se figer dans le passé et de refuser ce nouveau monde. Bien au contraire, la gauche de gouvernement doit permettre à la France de s’épanouir dans ce monde. C’est l’œuvre du gouvernement de Manuel Valls.

Robert Badinter remet les droits des salariés au cœur du code du travail en définissant 61 « principes essentiels », « une étape fondatrice de la République sociale que je défends » Manuel Valls.

C’est la gauche intelligente dont nous avons besoin : cette gauche de gouvernement attachée à des principes fondamentaux pour une société plus humaine.

Le monde se transforme, il faut s’adapter pour permettre à la France de continuer à s’épanouir. Mais il ne faut pas en rabattre sur nos valeurs. C’est une double mission pour un gouvernement de gauche, ce n’est pas la plus simple. Il faut réussir la transformation tout en maintenant le combat pour assurer plus de justice, plus d’égalité, plus de bien vivre ensemble. C’est le combat de toutes les femmes et de tous les hommes aux côtés de Manuel Valls pour gouverner la France.


Gouverner la France dans le monde d’aujourd’hui en maintenant cette volonté de justice, d’égalité et du bien vivre ensemble : c’est la gauche que j’aime !

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

Michel Degroise 26/01/2016 11:21

Ce gouvernement n'est plus de gauche, il va modifier le Code du Travail comme l'avait fait Sarkozy, aux dépends des salariés. Déjà Macron a supprimé les Prud'hommes, demain les salariés vont revivre ceux que les anciens ont vécus...

Borowiak Martine 14/03/2016 00:10

Ce gouvernement est toujours de gauche Michel Degroise. Et on peut faire confiance à Robert Badinter qui a planché sur ce code du travail pour qu' il en respecte les grandes lignes. Moi j' ai confiance. Aujourd' hui, il faut aider les entreprises afin qu'elles aient confiance en l' avenir. Vous n' ignorez tout de même pas que depuis 2008 beaucoup d' usines ont fermé, que des salariés ont manifesté pour conserver leur emploi. D' autres entreprises avaient délocalisées. Il faut bien comprendre aujourd' hui au lieu les problèmes de blocage d' offres d' emploi du côté des employeurs si nous ne voulons pas encore plus de chômage. L' essentiel c' est que ce soit équilibré. Si des économistes également soutiennent le projet ce n' est pas pour faire parler dans la presse, c' est qu' ils en ont connaissent la nécessité.
N' avez-vous pas écouté Jean-Paul Chapel reprendre Caroline Haas. Ca vaut le détours. Une entreprise qui se porte bien, c' est une entreprise qui pourra investir et embaucher. Vous n' avez pas l' intention de mettre votre employeur aux
prud' hommes si vous aimez votre entreprise et que cela se passe bien, non ?
Il faut privllégier le dialogue avant d' arriver à ces extrêmités.
Mais il n'est pas question de les supprimer, car les abus seront toujours punis.
mais un petit rappel aussi : http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/droit-du-travail/loi-travail-le-decryptage-des-annonces_1349559.html

Jaja 27/01/2016 18:08

Ah bon ? Vous avez vu ça où ?