La laïcité mérite une déchéance de nationalité !

Publié le 8 Février 2016

La laïcité mérite une déchéance de nationalité !

La France construit son identité commune sur les principes de la République, définis par le triptyque : liberté, égalité, fraternité.

Peu importe les origines, des uns ou des autres, peu importe la couleur de peau, peu importe la religion, être Française ou Français : c’est affirmer, c’est vivre les principes de la République, c’est la laïcité.

La France c’est cet amour de la liberté qui peut être impertinente, caricaturale, mais qui permet à chacun de s’exprimer, de pouvoir défendre son opinion, de publier « J’accuse » pour faire triompher la justice.

La France c’est cet attachement à l’égalité pour donner à chacun les mêmes droits et refuser les privilèges. Cette France de la Révolution, de la Résistance sait prendre les armes pour l’égalité des droits.

La France c’est la fraternité qui donne cette dimension sociale, cette vie associative forte pour soutenir, venir en aide, apporter un sourire, une humanité. C’est cette volonté de créer quelque chose ensemble pour l’autre.

Certains diront que ces valeurs sont universelles … oui elles le sont, c’est pourquoi la France, quand elle porte ses valeurs, est aimée dans le monde. C’est pourquoi la France, quand elle les oublie, rend triste le monde …

Avec les attentats d’abord de Charlie Hebdo, puis les frappes impersonnelles contre des Françaises et des Français libres à la terrasse d’un café ou dans une salle de spectacle, la France a retrouvé le chemin de la République et de ses valeurs. Le drapeau fut, à nouveau, à l’honneur pour ce qu’il porte, la Marseillaise chantée pour défendre ce qui nous unit.

Plus que jamais, les Françaises et les Français ont montré cet attachement à la République laïque.

Cet idéal de la laïcité n’est pas simple, si évident, si facile à construire. On le voit, certains s’égarent dans l’éveil d’un nationalisme, du rejet de l’autre pour ses différences, contre les valeurs universelles que nous portons.

Unir des femmes, des hommes aux origines, aux histoires, aux couleurs de peau, aux itinéraires différents autour de valeurs communes est un combat au quotidien. C’est ce que nous sommes, c’est notre idéal.

Contre celles et ceux qui s’acharnent à détruire cet idéal, il faut se défendre. Ce combat impose d’abord d’être clair, de faire comprendre ce que nous sommes, ce que nous défendons : cet idéal républicain.

​Contre celles et ceux qui ne partagent pas cet idéal et qui, plus encore, ont pris les armes pour tuer cet idéal, il est important de dire NON !

Voilà le sens de la déchéance de la nationalité … ne prenons pas une autre route … ne nous égarons pas … n’acceptons pas les faux procès, la France porte un idéal, ce combat pour la République laïque mérite d’être mené. N’ayons pas peur, ne fléchissons pas, nous ne voulons pas la guerre, mais nous savons ce que nous voulons défendre.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article