Paris frémit …

Publié le 5 Avril 2016

Paris frémit …

Le drapeau rouge flotte place de la République.

Paris frémit ….

Les AG se suivent, on ne sait pas trop qui mène le bal, qui prend la parole, on applaudit parfois, on s’indigne souvent, les décisions se prennent et s’envolent dans la nuit … rien n’est vraiment décidé, organisé.

Mais on est là, de plus en plus nombreux, avec sa gueule de combattant pour dire non et rêver.

Paris frémit …

On danse, on chante, une chorale ici, on est loin des paroles convenues … un orchestre par-là, les amoureux s’embrassent, d’autres s’enivrent.

Paris frémit …

Que se passe-t-il sur cette place de la République ?

Un vent s’est levé, encore léger mais déterminé.

Paris la rouge, c’était pourtant il y a longtemps … mais ce Paris renaît … étrange renaissance pour ce nouveau printemps. Qui l’eut cru ?

Paris frémit …

On nous parle d’un monde où il faudrait produire et consommer, construire ici et détruire là, gagner et dépenser, et chaque jour, un peu plus, oublier l’autre celui qui n’est pas d’ici, celui qui n’a pas, pas de famille, pas d’argent, pas de biens, pas de situation. Il n’a rien celui-là.

Et si Paris n’en voulait pas de ce monde-là ?

Et si Paris martyrisée avait envie de se poser, de parler, de partager et tout simplement d’aimer ?

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

Raiser Gérard 06/04/2016 03:24

Le Paris de la souffrance, surement, le Paris des Indignés, en nombre, de la place de MARS et probablement encore là, à la place de MAI..