Maintenant au combat pour la gauche de gouvernement !

Publié le 6 Juillet 2016

Maintenant au combat pour la gauche de gouvernement !

Soyons clair, le 49.3 a été instauré avec le retour au pouvoir de De Gaulle en 1958 et la mise en place de la Vè République, pour donner à l’exécutif les moyens de gouverner et rompre ainsi avec l’instabilité de la IVè République. Il faut rappeler que durant la courte durée de cette République, entre 1945 et 1958, la France a connu 25 gouvernements successifs en 14 ans.

Avec le 49.3, si le gouvernement n’a pas la majorité à l’Assemblée pour faire adopter son projet de loi, il met en jeu son gouvernement. Aux parlementaires, s’ils pensent que la loi est inacceptable, de déposer une motion de censure pour le renverser.

Avec le 49.3, le Premier ministre, Manuel Valls, met en jeu son gouvernement.

A quoi assistons-nous depuis plusieurs jours … dans la comédie qui se joue ?

Des parlementaires socialistes sont visiblement vent debout contre la loi travail déposée par la ministre Myriam El Khomri. Cette loi apparaîtrait comme une loi « de droite » favorable « aux patrons » … avec toute une vision très XIXè .s du combat politique. Pour eux, globalement rien ne doit changer même si le monde se transforme … après tout le FN de Marine Le Pen ne propose-t-il pas d’enfermer la France dans une forteresse ?

Cette loi dite « de droite » est également dénoncée par la droite et le Medef comme n’allant pas assez loin dans une idéologie très libérale où le travailleur doit être soumis aux lois du marché.

Dénoncée à droite, dénoncée à gauche, cette loi s’inscrit en fait dans une volonté politique affirmée depuis le début du quinquennat. C’est une loi de compromis permettant une certaine adaptation donnée aux entreprises dans le cadre d’une négociation sociale d’entreprise. Elle renforce également la généralisation de la garantie jeunes et la création du CPA (Compte personnel d’activité). Une loi équilibrée donc permettant de répondre aux enjeux économiques actuels tout en maintenant des garde-fous pour la protection des droits des salariés et en ouvrant de nouvelles avancées sociales.

Cette loi est donc très significative d’un gouvernement de gauche, une gauche consciente de la mutation du monde, volontaire pour mener les transformations nécessaires dans la justice sociale. C’est dans ce sens qu’il ne faut pas céder. La politique du « rien ne bouge » serait un drame pour l’avenir de la France. La politique du repli sur soi, alors que le monde s’ouvre, serait la pire des choses.

Le combat pour cette loi est donc essentiel pour l’avenir de la gauche de gouvernement. Alors que les populismes, les nationalismes, les extrémismes s’élèvent, il faut convaincre. Notre monde offre d’énormes avancées. Le passé n’était pas meilleur. Il faut accompagner les mutations, ne pas avoir peur d’affronter les évolutions du monde contemporain.

L’exécutif, avec le Président de la République et le Premier ministre, tient ferme le cap.

A tous les socialistes de s’engager fortement dans ce combat politique.

A droite et à gauche la peur peut triompher. Le sens du combat politique maintenant c’est d’engager la France dans ce monde avec le sens de la justice et de l’humanité.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

Olivier ROUSSILHE 06/07/2016 10:40

Bravo et merci pour vos articles