Fleurette entre en campagne pour un national-socialisme !

Publié le 16 Novembre 2016

Marine Le Pen a une stratégie … il lui faut se donner une nouvelle virginité pour espérer gagner l’élection présidentielle… alors tout est bon et parfois un peu trop voyant tout de même !

L’extrême droite on connaît, avec ses excès et tous les dangers que cela représente pour un pays … l’Europe en feu nous avons connu et ce n’est pas si loin que cela … comme le disait François Mitterrand « le nationalisme, c’est la guerre ».

Les idées de l’extrême droite conduiraient en effet inexorablement vers des tensions à toutes les échelles : tensions internes entre les communautés, tensions européennes et internationales avec l’affirmation des nationalismes les uns contre les autres.

Les idées de l’extrême droite sont un danger pour nos démocraties. Ses valeurs sont contraires à celle de la République. La liberté, l’égalité et la fraternité sont tout à l’opposé des valeurs de l’extrême droite et sous le vernis de la nouvelle candidate, les ennemis attendent leur heure …  

Pour dissimuler ce danger de l’extrême droite … Marine Le Pen est prête à tout, jusqu’au grotesque !

Et voilà la divulgation de son nouveau symbole : une rose bleue ... fleurette entre en campagne pour un retour au national-socialisme !

Ce nouveau symbole a été présenté lors de l’inauguration de son QG de campagne, situé dans l’une des rues les plus chics de Paris : la rue du Faubourg Saint-Honoré ! Pour celle qui s’affirme comme la candidate du petit peuple contre les élites, il y a tout de même erreur d’adresse … Mais on s’en moque … quelques discours bien démagos pour flatter le pire … et les voix tomberont comme les têtes dans l’urne ! En tout cas, celle qui voudrait parler pour le petit peuple se loge bien loin de ce petit peuple …

Alors face à cette menace, quels sont les combattants ? Où sont les voix pour s’opposer, pour résister et appeler le peuple à ne pas sombrer dans la folie de l’extrême droite ?

On ne les entend pas … C’est le plus grand silence. Ils préfèrent s’écharper en famille et donner libre cours à leur ambition … JE JE JE… s’exclament-ils et NOUS où sommes-nous dans ce bal des ambitieux ?

On n’entend pas les combattants … pourtant une voix importante s’est levée lors d’une assemblée du Parlement européen. La voix forte, celle d’un combattant, pour contrer la folie d’une rose bleue.

C’est cette voix que je veux entendre à gauche ! Cette voix, devant toute l’Europe réunie, capable de dénoncer avec force ce qu’est l’extrême droite : «  sortir de l’Europe … et si vous le pouvez de sortir même de la démocratie …La souveraineté européenne c’est être capable de décider par nous-même et d’éviter que ce soit le retour au nationalisme, au populisme, aux extrémismes » François Hollande répondant à Marine Le Pen.

Philippe Allard

http://www.youtube.com/watch?v=sjCWV9prTag

 

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article