Lettre au Premier secrétaire fédéral de la fédération de Paris du Parti Socialiste

Publié le 26 Novembre 2016

Cher Emmanuel,

La préparation des candidatures et des listes pour les prochaines élections parlementaires pour le Parti Socialiste doit assurer le renouvellement nécessaire et mettre fin à une professionnalisation de la vie politique contraire à la démocratie.

C’est le temps de la rénovation du Parti Socialiste. Cela doit se faire maintenant !

Les partis politiques sont nécessaires dans la vie politique des démocraties pour faire vivre le débat, permettre les alternances et porter aux responsabilités des femmes et des hommes conscients du pouvoir qui leur est confié par le peuple qu’ils représentent.

Les critiques du fonctionnement actuel des partis sont justes mais cela ne doit pas remettre en cause l’indispensable exercice de ces partis politiques lorsqu’ils ont pour fonction d’assurer la vie démocratique.

Le Parti Socialiste défend une ligne politique claire depuis Jean Jaurès avec l’objectif de gouverner pour assurer dans notre société un ordre plus juste. Il ne s’agit pas seulement de dénoncer, de s’opposer et de rester dans l’utopie contre un capitalisme prédateur mais de gouverner pour imposer des règles de justice. Ce n’est pas le grand soir que nous proposons mais une gouvernance plus humaine, plus juste.

Ce parti doit vivre ! Je suis profondément socialiste !

C’est pourquoi, il est grand temps de redonner à ce parti une nouvelle jeunesse en mettant fin à des pratiques bourgeoises, capitalistes, contraire à notre idéal.

La liste à Paris pour les sénatoriales a été rejetée lors du vote du Conseil fédéral. Un nouveau vote est proposé le jeudi 1er décembre.

A nouveau je voterai CONTRE si la rénovation de nos pratiques pour la démocratie n’est pas assurée.

Deux conditions s’imposent pour assurer ce renouvellement :

1/ Aucun candidat, aucune candidate ne peut se présenter à une nouvelle élection sans avoir achevé son mandat. Ils ont été élus par le peuple et ils représentent le peuple pour la durée de leur mandat. C’est un engagement qu’ils ont pris devant les électeurs de gauche et qui doit être tenu par respect de la confiance du peuple.  Un maire, un conseiller régional doivent achever leur mandat avant de pouvoir postuler à d’autres fonctions.

2/ Pour constituer la liste des candidats éligibles, toute la France doit être représentée. La parité est la règle, mais il faut aussi donner la place à une nouvelle génération, les socialistes doivent porter avec fierté notre France métissée. Les candidates et les candidats seront les représentants du peuple, pour cela il faut connaître le monde du travail. Je ne veux plus d’apparatchiks au parti.

La rénovation du Pari, c’est la fin d’un carriérisme politique. C’est juste la démocratie !

Si jeudi la liste proposée n’assure pas la rénovation de notre parti, la fin d’un carriérisme, le renouvellement pour une meilleure représentation du peuple de France, je voterai CONTRE et j’appelle les socialistes de Paris à voter CONTRE !

Nous ne pouvons plus laisser faire, la rénovation du Parti c’est Maintenant !

Philippe Allard

Secrétaire fédéral à la rénovation du Parti Socialiste, fédération de Paris.

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

Olivier ROUSSILHE 26/11/2016 15:45

http://blog.aulnetteinvalleedechevreuse.fr/2016/09/19/plaidoyer-pour-une-politique-realiste-et-audacieuse/

Olivier ROUSSILHE 26/11/2016 15:41

Hélas, il ne se passera rien, le PS est à la dérive En état de cause, merci infiniment pour votre engagement et votre combat. Je souhaite ardemment que Francois Hollande s'engage seul dans la bataille http://wp.me/p7bKCX-e