Une VOIE pour la FRANCE !

Publié le 6 Décembre 2016

Manuel Valls, le Premier ministre, a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle, et déjà on entend les casseurs de la gauche faire feu de tout bois …

Comment peut-on arrêter cette machine infernale qui a conduit à notre échec, avec le renoncement du  Président de la République, et qui sert avant tout les intérêts de la droite et de l’extrême droite ?  

Ces batailles internes de la gauche de gouvernement vont-elle inévitablement conduire à imposer à la France un deuxième tour entre Marine Le Pen et François Fillon ?

Sommes-nous condamnés à choisir entre la droite conservatrice de la casse sociale et la droite nationaliste de la casse démocratique ? Le danger est grand et nous savons que l’une comme l’autre au pouvoir conduirait inévitablement le pays à connaître la haine, le désordre, les brutalités, les affrontements, et la faillite.

« Rien n’est écrit » a lancé Manuel Valls en ouvrant le chemin de « la réconciliation » pour la France.

Il a fait le pas nécessaire dans le bon sens. Il a reconnu par ces mots sa part de responsabilité « j’ai pu avoir des mots durs, susciter des débats, des incompréhensions ». Le pas est fait mais il en faudra d’autres … Car maintenant c’est une question de survie, pour la gauche et pour la France.

Il n’y a qu’une solution pour offrir au pays une possible alternative … c’est l’unité de la gauche de gouvernement. Inutile d’espérer un sens de l’intérêt commun du côté de Jean-Luc Mélenchon, il se croît infaillible, oubliant son talon d’Achille …

Rassembler la gauche de gouvernement, cela réclame un sens de l’Etat.

Nos leaders n’en sont pas dépourvus … alors Martine Aubry, alors Christiane Taubira … qu’allez-vous faire ?

Les petites cuisines politiciennes pour évincer l’autre, sont-elles vraiment à la hauteur de l’enjeu ?

Nous connaissons tous la solution : se mettre autour d’une table, faire table rase du passé et regarder vers l’avenir pour notre pays qui a tant besoin de la gauche pour offrir une réelle alternative.

Manuel Valls a fait un premier pas … la France mérite la concorde. Retrouvez-vous, dites-vous ce que vous avez sur le cœur, parlez franchement entre vous, réglez les malentendus en pensant à la France… et quand vous vous serez tout dit … construisez, faites-vous les architectes comme François Mitterrand aimait à la dire … pour donner ensemble un projet d’avenir à la France.

Nous avons besoin de vous, nous avons besoin de votre union pour nous rassembler et construire ensemble.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article