Manuel VALLS pas un rêve mais un projet présidentiel ...

Publié le 18 Janvier 2017

La gauche ne ferait plus rêver ... Les discours ne seraient plus à la hauteur pour imaginer un monde merveilleux ... Pas de démagogie, pas de monde enchanté, pas d'emballement révolutionnaire ...


Certes ... être candidat à la présidentielle ce n'est pas proposer un conte de fées ... ne cherchez pas de baguette magique. Si d'autres candidats s'y collent ... vous ne trouverez pas dans le programme de Manuel Valls de remise en cause notamment de la valeur travail. Cette valeur de la gauche, le travail, est si nécessaire à toutes et à tous pour la vie sociale, pour l'émancipation et l'épanouissement personnel. La gauche c'est le combat contre l'exploitation, pour le travail pour tous, reconnu et valorisé.


Sortons des illusions et au contraire ouvrons bien les yeux pour préparer l'avenir en cernant les risques et les opportunités dans notre monde contemporain.  C'est ce qui convient de faire pour une élection présidentielle.


Les risques, on les saisit. Ils sont nombreux : la compétition économique avec la mondialisation, les dérèglements climatiques avec le réchauffement de la planète, les tensions et les guerres, la perte des valeurs collectives au profit d'un individualisme triomphant. C'est certain, ils ne font pas rêver. Gouverner nécessite d'abord une vision claire de la situation sans artifice pour proposer un projet solide et crédible.

Les opportunités sont aussi nombreuses : la mutation économique avec le numérique et la transition énergétique, la redéfinition d'un modèle social pour préserver notre idéal de fraternité, la défense de la laïcité comme modèle pour bien vivre ensemble, la relance de l'Europe pour mieux se protéger et définir les fondamentaux avec le peuple. Gouverner c'est aussi être clair sur les chantiers à entreprendre.

Nous sommes dans une mutation globale, il ne s'agit pas de jouer dans cette campagne "Monsieur Loyal".
C'est tout l'intérêt de la campagne de Manuel VALLS. C'est sans doute ce qui ressort le plus.

Face aux vendeurs d'illusions, l'ancien chef de gouvernement veut garder le cap de cette élection présidentielle en définissant clairement les risques et les opportunités à saisir.
Manuel Valls porte un projet présidentiel de gauche. Là est l'enjeu !

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article