Socialiste pour Manuel Valls

Publié le 10 Janvier 2017

Je comprends l'investissement des militantes et des militants socialistes dans cette campagne des primaires pour les différents candidats. Cet engagement est magnifique pour notre démocratie. Nous nous connaissons bien nous militants.

 

Mais la situation veut que l'enjeu aujourd'hui soit, pour nous socialistes, d'être en capacité de porter une candidature pour la présidentielle. On voudrait déjà nous faire disparaître alors que nos idées, nos combats, sont si importants pour assurer à notre France une société plus humaine, plus fraternelle, plus ouverte sur les peuples du monde. Elle est si belle cette France qui investit dans l'avenir et qui sait partager.

 

Que d'avancées pour notre pays, nous socialistes, nous avons apportées au pays. Nous pouvons contester telle ou telle mesure dans l’exercice de nos gouvernements, mais toujours nous avons combattu pour préserver notre modèle social. Pour certains, rien ne devrait changer … mais le monde change et il faut bien adapter ce modèle social pour mieux le défendre.

 

Ces avancées sont aujourd'hui remises en cause par la montée du nationalisme, des idées réactionnaires, et du tout libéral. Plus que jamais notre combat est indispensable. Nous nous déchirons certes dans notre famille socialiste, mais nous savons que sur l'essentiel nous sommes d'accord.

 

Manuel Valls, socialiste de toujours, socialiste aux responsabilités dans sa ville d’Evry et au gouvernement, est je le pense sincèrement le plus à même de porter notre voix pour cette présidentielle.

Je ne veux pas d'une candidature de témoignage, même si les idées ici ou là portées dans cette campagne sont intéressantes.

Je veux un candidat socialiste qui ait la capacité d’affronter la droite et l’extrême droite et pour cela qu'il ait l’expérience de l’Etat et la force d’affronter une campagne présidentielle.

 

Je voudrais convaincre tous mes camardes, tous mes amis, toutes celles et tous ceux que je rencontre de l’importance pour nous, femmes et hommes de gauche, de ne pas passer notre tour car c’est le pays qui demain en souffrira.

 

Venez voter dimanche 22 janvier, apportez votre soutien à Manuel Valls.

 

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article