Hamon vous êtes responsable !

Publié le 20 Avril 2017

Si dimanche le vote confirme les sondages, ce sera la débâcle pour le Parti Socialiste, ce grand parti refondé par François Mitterrand pour gouverner sous la Vème République et permettre l’alternance démocratique.

Déjà, on entend en filigrane, dans les derniers discours de Benoît Hamon, la volonté de faire porter la responsabilité de cette débâcle sur François Hollande et sur les responsables socialistes qui ne l’ont pas suivi. Ce sont donc les autres qui seraient responsables de l’échec de sa campagne

Non, Benoît Hamon, vous êtes le premier responsable de la débâcle !

Responsable d’abord car vous avez mené une guerre de tranchées contre François Hollande. Au lieu de soutenir et d’expliquer pour convaincre, vous êtes responsable de l’affaiblissement du Président de la République dans l’opinion. Ce n’est pas facile de gouverner, il faut expliquer les politiques mises en place. Lorsqu’on est torpillé de l’intérieur, dans son propre camp, il est impossible de convaincre. Par ses attaques incessantes, Benoît Hamon aura surtout aidé Jean-Luc Mélenchon, en affichant la division des socialistes.

Responsable ensuite par les propositions démagogiques de votre campagne qui ne cadre pas avec ce que représente le Parti Socialiste, c’est-à-dire un parti de gouvernement. On ne peut pas se contenter, lorsqu’on est le candidat socialiste, de promesses insensées de dépenses dans tous les sens. Tout cela n’est pas crédible, les électrices et les électeurs ne sont pas dupes. Etre de gauche, ce n’est pas tomber dans la facilité en faisant croire que l’on pourrait gouverner sans règles budgétaires … laissons cela à l’extrême gauche.

Hamon n’est donc pas le candidat des socialistes, mais seulement d’un courant du Parti socialiste soutenu en masse lors des Primaires par les électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui ne voteront pas pour lui à cette élection présidentielle.

Il n’y a pas pour cette élection présidentielle de candidat socialiste, c’est-à-dire un candidat avec le sérieux pour gouverner et portant l’espoir d’une vie meilleure.

François Hollande a su avec sérieux gouverner en menant des politiques courageuses pour sortir la France d’un chômage de masse, en aidant les entreprises tout en garantissant une politique sociale. C’est le programme de la droite de Fillon, l’adversaire des socialistes, de proposer de détruire notre protection sociale au nom de la loi du marché. Lorsque Hamon a associé la politique de François Hollande à celle de la droite, il est devenu l’adversaire des socialistes.

Mais, François Hollande n’aura pas pu donner l’espoir du changement, d’abord parce que les fruits de sa politique sont arrivés trop tard, ce sont ses successeurs qui en bénéficieront. Ensuite, parce qu’il aura connu le terrible drame des attaques terroristes nécessitant l’état d’urgence. Il était difficile dans ce contexte de guerre de porter un espoir. Lorsque Hamon a bataillé contre François Hollande et ses gouvernements, il a affaibli dans cette période douloureuse le Président de la République.

François Hollande aurait dû être soutenu par tous les socialistes. Hamon est donc entièrement responsable de la débâcle ! Il n’incarne pas aujourd’hui le socialisme car à cette part d’espoir que tout socialiste doit porter, son projet n’a pas le sérieux pour gouverner la France.

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

BRUN Martine 29/04/2017 15:36

Je ne suis pas une électrice de M. Mélenchon comme vous l'aurez compris.

BRUN Martine 29/04/2017 15:35

Je ne sais pas quel est votre poste au sein du PS mais franchement accusé M. Hamon d'avoir fait échouer la gauche aux élections alors que dans le même temps vous demandez aux électeurs de voter pour M.Macron !! vous prenez les sympathisants du PS pour des cons et je n'ai pas peur de le dire... Je ne suis pas une électrice mais une électrice d'un parti socialiste qui voulait renouer avec ses racines.. une déçue de M. Hollande alors bien sûr je voterais M. Macron au 2ème tour mais franchement vous y croyez vous à M. Macron faisant du social ?

LEBOUC 20/04/2017 12:54

Bonjour,
c'est toujours avec grand plaisir que je lis vos publications.
J'en assure une large diffusion sur les reseaux sociaux et messagerie.
Cordialement,
Alain Lebouc
Maire
Amfreville-Les-Champs 76560

Philippe Allard 20/04/2017 22:53

Merci !
Cordialement
Philippe Allard

ROUSSILHE 20/04/2017 11:50

Je partage cette analyse, j'avais aperçu cette sinistre issue voici 5 ans ce fut une des raisons de mon adhésion au PS, devant le poids du dogme et les méfaits des égos, leur résultat en Essonne, foyer des apparatchiks frondeurs j'ai démissionné du bureau de ma section pour rejoindre E.MACRON le seul progressiste digne de ce nom, la campagne de B.HAMON a montré les limites d'une vision partisane et étriquée du monde qui n'a pas sa place à la tête de la cinquième puissance du monde, celle d'un parti embourgeoisé, vieillissant incapable de se dépasser, un terrible gâchis dont HAMON est effectivement responsable comme ceux qui l'ont suivi uniquement par intérêt et qui en paieront le prix fort ce qui sera amplement "mérité".

Abraahm 20/04/2017 10:46

Changez donc le nom de votre blog vs n etes plus socialiste