Une réforme avec sérieux !

Publié le 20 Juin 2017

Le Premier ministre, Edouard Philippe, est intervenu ce matin sur BFMTV suite à sa reconduction dans sa fonction. Il a été notamment interrogé précisément par Jean-Jacques Bourdin sur la réforme du code du travail.

Sur cette réforme, il a très clairement expliqué sa politique.

Il faut d’abord bien replacer cette réforme dans la volonté du Président de la République de s’attaquer au chômage de masse en aidant davantage les entreprises et donc les salariés à trouver du travail.

Le Premier ministre a rappelé l’importance des débats et des échanges. Les ordonnances permettront une plus rapide mise en application mais cela n’enlèvera pas l’importance du dialogue social et du travail parlementaire. Plusieurs rencontres sont prévues avec les syndicats avec une volonté réelle de concertation. C’est un point essentiel. Ensuite les parlementaires interviendront dans le débat d’abord lors de la loi d’habilitation fixant le domaine et la durée où le gouvernement pourra prendre des ordonnances, ensuite avec la loi de ratification.

Edouard Philippe a bien sûr, en accord avec le Président de la République, l’idée des décisions à prendre mais il veut passer d’abord par le dialogue social. C’est par l’échange, l’écoute mutuelle, la volonté d’être constructif pour le pays qu’il faut travailler pour avancer.

On voit en effet très clairement dans cette intervention toute la négociation qui s’ouvre dans le sens de l’intérêt général. Il s’agit de réfléchir sérieusement à ce qui doit rester un accord de branche et ce qui mérite d’être défini au niveau des entreprises. C’est le souci du Premier ministre d’être vigilant sur le bon cadre pour servir les entreprises et maintenir la sécurité pour les salariés.

Certains courants extrêmes considéreront qu’il ne faut rien changer … Pour réduire le chômage, ils proposent d’accroître toujours plus le déficit et les impôts. Ces solutions proposées sont minoritaires dans le pays !  Ils vont tenter de faire de l’obstruction, c’est leur affaire.

Les socialistes doivent au contraire conduire un débat sérieux et rechercher, comme le veut le gouvernement, un juste équilibre sur la réforme du code du travail. Pas d’obstruction donc, pas de simplification, pas de démagogie mais un travail rigoureux, c’est ce dont nous avons besoin avec un rapporteur à l’assemblée pour éclairer clairement la parole des socialistes réformistes.

 

Philippe Allard

 

Extrait de cette intervention :

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/edouard-philippe-ca-m-arrive-d-avoir-un-avis-956577.html

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article