Macron résiste !

Publié le 12 Septembre 2017

Certains espéraient un vent violent de contestation contre le Président de la République … mais la mobilisation n’est pas totalement au rendez-vous.

Les arrière-pensées politiques de beaucoup étaient au premier rang … ça transpirait l’espoir d’une revanche électorale … Mélenchon, Hamon et autres "on" … tous ont fait le déplacement, pour se montrer, pour s’afficher du bon côté de la barrière et tenter de récupérer ici ou là quelques voix … on allait voir le peuple dans la rue … c’était cuit pour Macron…. Mais voilà c’est un échec. Macron résiste !

Pourtant, ils n’avaient pas lésiné sur les basses manœuvres. Le terme de « fainéant » employé par le Président de la République était dénaturé pour faire croire que ce jeune Président n’aimait pas le monde du travail et voulait le faire davantage trimer pour servir les intérêts du grand capital … Tout le langage du XIXè.s retrouvait une nouvelle jeunesse. On en faisait des tonnes … fainéant devenait le mot à la mode … voilà que ça en devenait même contestataire de se proclamer fainéant !

Mais les Françaises et les Français sont sans doute bien plus intelligents que ces politiques prêts à perdre une cravate pour gagner les faveurs des médias. Ils ont très vite reniflé le vieil artifice de la récupération politicienne.

Et puis, cette politique conduite par ce jeune président volontaire est-elle vraiment si contestée que cela ?

Après tout, elle fut clairement débattue lors de l’élection présidentielle autour du triptyque de l’aide aux entreprises pour favoriser l’emploi, de la gestion rigoureuse de l’argent public et de la volonté de relancer l’Europe. Ce qui a été clairement annoncé est en train de se réaliser …

Et en même temps attention … une communication un peu trop axée sur le bonheur d’un couple présidentiel dans un palais de la République peut parfois déranger face aux difficultés rencontrées par beaucoup de françaises et de français dans leur vie quotidienne.

Et en même temps attention … l’idée de justice est profondément ancrée dans l’esprit français. Ne laissons pas croire que les efforts demandés sont inégalement répartis. Qu’on en demanderait un peu moins aux plus riches et un peu plus à tous les autres.

La mobilisation sociale n’est pas au rendez-vous … le Président nouvellement élu est légitime pour mener sa politique. Et en même temps … n’oublions pas cette idée d’égalité si fortement présente dans notre Histoire.  

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

Annette 13/09/2017 16:34

Je suis d'accord avec votre analyse ; je n'aime pas ces personnes qui critiquent systématiquement ce qu'il fait.J'aime beaucoup, en lui, ce côté chaleureux qu'il a dégagé lors de son séjour à St Martin; il est sincère.Quant à sa politique, eh bien il faut voir sur le temps mais, bien sûr, il y a beaucoup de frustrations, de désillusions, d'aigris. Pas facile de réformer un pays comme la France. Je n'y connais pas grand chose en politique; je m'informe sur LCI et autres chaînes intéressantes et essaie de comprendre !!