Publié le 29 Mars 2013

Francois-Hollande.pngL’intervention du Président de la République, jeudi soir sur France 2, a suscité des commentaires très formatés dans les médias. Il serait en quelque sorte de « bon ton » d’attaquer l’homme et le jeu fut facile, mais lassant, d’entendre ces phrases assassines dans l’enchère entre les journalistes. Qui fera mieux ? Qui se montrera le plus acide, le plus cassant, le plus vulgaire, pour faire mouche ?  

 

C’est la vague du « non allo quoi ! » T’es journaliste et t’as pas ta phrase assassine ! C’est comme dire t’es journaliste et t’as pas de camera !

Les mots n’ont plus de sens, ils font seulement du bruit ! Et dans ce bruit général, il faut pousser plus fort et tomber le plus bas !

 

Pourtant cette intervention fut, (enfin !), celle d’un Président de la République, c’est-à-dire d’un homme élu par les Françaises et les Français et qui vient simplement rendre des comptes des actions menées. Un Président qui vient s’adresser à des citoyennes et des citoyens pour expliquer son axe de travail et les mesures entreprises. On peut ne pas être d’accord sur ses choix, mais l’homme est déterminé car il sait qu’en cette période de crise la France a besoin de mesures structurelles.

 

C’est cela une démocratie, rendre des comptes sans artifice. Non ce n’est pas sexy ! Non, il n’y avait rien de fracassant, de médiatiquement subjuguant, pas d’effet d’annonce, pas d’effet de manche, pas d’effet tout court. Mais seulement la présentation d’un homme au travail venu expliquer pour convaincre. C’est triste un homme au travail visiblement pour certains …

 

C’est tellement mieux un homme en représentation, lançant à la presse le slogan préparé par des équipes de com. pour faire mouche, lançant la déclaration choc, les incantations, les yeux dans les yeux, le regard de l’acteur à la voix assurée. Tout se joue, on peut tout promettre, peu importe, il suffit d’y mettre le ton. Jouons le rôle. La presse rit, la presse entre dans le jeu et note la phrase qu’il faudra reprendre. L’équipe de com. est contente, ça a marché ! Le jeu était bon.

 

On connaît ce jeu-là. On l’a subi pendant cinq ans avec Nicolas Sarkozy. On en a tellement connu de ces jeux de rôle sous le quinquennat précédent ! Avec ces représentations d’acteur, ces pièces si loin de la réalité. Mais on n’en veut plus ! On en a soupé de ce théâtre le soir !

 

Merci Monsieur le Président ! Merci de n’être pas tombé dans cette facilité ! Ce n’est pas votre style et c’est pour cela qu’on a chassé l’autre et qu’on vous a élu.

 

Philippe Allard

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0

Publié le 24 Mars 2013

4439078-nicolas-sarkozy-620x345-1.jpgMais c’est inacceptââble !!!

 

Comment ça ? Qu’est-ce que j’apprends ? Un juge oserait s’attaquer à un homme de la bonne société ! A cet homme qui a tant fait pour les riches ! A cet homme à qui l’on doit tout de même le bouclier fiscal ! Cet homme qui a si bien défendu notre classe ! C’était tout de même mieux que ce François Hollande qui parle d’égalité ! Quel vilain mot !

 

Mais où allons-nous ? Mais qui sont ces juges ? Oseront-ils tout ?  

 

Comme le dit très bien Henri Guaino, c’est « grotesque », « une salissure », « une décision irresponsable ». C’est « indigne » ! Ce juge a « déshonoré » la justice !

 

Guaino a raison ! Il faut rappeler à ces petits juges leur devoir ! Il faut tout de même leur dire qu’il y a deux catégories de gens ! Il y a les gens bien de notre monde et les autres. La justice n’est pas l’affaire de tous ! Oui Guaino a raison, c’est grotesque !  La justice c’est fait pour les pauvres ! Il faut bien que ces gens sachent qu’ils ne peuvent pas tout faire ! Ces gens-là ne savent pas se conduire ! Mais nous, dans notre monde, nous n’avons pas besoin de ça !

 

On ne peut tout de même pas accuser Nicolas Sarkozy « d’abus de faiblesse » ! Les autres oui ! Tous ces gens qui ont commis cette faute, oui ! Mais nous, tout de même !  Nous sommes entre gens du bon monde ! Nicolas Sarkozy est venu la remercier ! Il a mis les formes ! Nous savons cela ! Et de toute façon, l’idée même d’oser accuser cet homme, c’est un scandale ! Peu importe ce qu’il ait fait après tout, on s’en moque ! C’est tout de même un homme important ! La justice ne peut pas s’attaquer à ces hommes-là ! Il porte tout de même une Rolex !

 

A ce compte-là tout l’argent pris dans les caisses de l’Etat avec le bouclier fiscal, c’était aussi un abus de faiblesse sur les petites gens !  Mais tout le monde sait que ces gens n’ont pas besoin de grand-chose pour vivre ! Ils savent très bien se priver pour le bon ordre de notre société et pour le respect des gens riches !  

 

Non vraiment il faut être raisonnable ! L’inégalité c’est tout à fait normal ! Il y a ceux qu’on juge parce qu’ils ont commis une faute et ceux pour qui on sait fermer les yeux parce qu’ils appartiennent au beau monde ! C’est simple à comprendre ! Il faut remettre ce juge Gentil dans le droit chemin ! La justice n’est pas égale pour tous !

 

L’égalité devant la justice, Guaino a raison, c’est grotesque comme idée ! Si on permet ça, on met la République en danger !

Après le bouclier fiscal qui a permis aux riches de payer moins d’impôt, l’UMP devrait proposer un bouclier pénal pour empêcher les juges de toucher aux gens de la bonne société !

 

Philippe Allard 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0

Publié le 4 Mars 2013

2111-merkel-allemagne-europe_0.jpgLors du Conseil européen de février dernier, les chefs d’Etat ou de gouvernement se sont mis d’accord pour baisser le budget européen ! C’est une baisse historique qu’ont voulu imposer les libéraux David Cameron et Angela Merkel  !

Cette baisse est surtout significative d’un manque total d’ambition pour l’Europe, car un budget porte une politique. Or, ces dirigeants libéraux n’ont rien à proposer pour l’avenir de l’Europe, si ce n’est le vieux slogan : enrichissez-vous !


Ils n’ont rien à proposer ! Aucun élan pour préparer l’avenir !  Le budget est prévu pour sept ans et sur cette période, ils ne construiront RIEN ! RIEN ! Ils sont incapables de porter de grands projets qui nous unissent et préparent l’avenir ! Ces dirigeants ne sont pas à la hauteur de l’Europe !


Plus grave encore, Ils voudraient nous imposer une Europe pour les puissants et qui frappent les plus pauvres ! Ils voudraient imposer une diminution des aides aux plus démunis ! Est-ce acceptable ? La solidarité serait réduite en période de crise ! NON ! NON ! NON !


Dehors ! Il ne faut pas accepter cette vision libérale de l’Europe ! Les femmes et les hommes de gauche ont un autre projet de l’Europe à construire ! Il faut, comme l’a déclaré le Président de la République, François Hollande, au Parlement européen, « réorienter l’Europe » !

Soyons clair ! Soyons radical ! L’Europe, dans ce monde laissé aux appétits de la finance, doit proposer une autre voie !  Celle d’une Europe sociale et volontaire pour construire, pour mettre en commun nos capacités, nos savoirs, nos intelligences.

Au peuple de se faire entendre car nous avons à édifier un espace de progrès et de solidarité.


Comme l’ont déclaré les parlementaires européens, il faut refuser le vote du budget européen.


Un NON pour dire OUI à l’Europe !

 

Alors je m’engage et je signe :


NON au budget européen ! Je clique et je signe : link


Philippe Allard

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0