Publié le 26 Mars 2015

13891508863_1111ecb4b4-copie-1.jpgAvec la contribution AGIS nous avons voulu sortir du débat caricatural qui domine depuis trop longtemps entre les « modernes » et les « archaïques » du Parti.


Ce débat n’est idéologiquement pas bon, c’est une fausse opposition. Je ne me reconnais pas dans cette division entre ceux d’un côté qui défendraient avec réalisme l’adaptation au capitalisme mondialisé et ceux de l’autre qui défendraient une intervention forte de l’Etat contre ce monde capitaliste.
Cette opposition est caricaturale et ce n’est pas cette orientation idéologique qu’il faut défendre.


Nous proposons de revenir à notre idéologie socialiste que nous défendons depuis Jean Jaurès.
Etre socialiste c’est avant tout considérer que la politique a le pouvoir de transformer la société pour corriger les inégalités, rendre cette société plus humaine et plus juste. L’humanité, la justice, l’égalité ce sont les valeurs que nous défendons. C’est cette société que nous voulons bâtir. Cette bataille idéologique est la nôtre, elle est commune à nous tous, hommes et femmes de gauche.
C’est cette ligne idéologique qui nous distingue d’une droite libérale et du Front national.  Ce n’est pas le moment d’en rabattre sur notre engagement, alors que les forces réactionnaires progressent !


C’est dans cette ligne que nous devons agir ! On attend de nous des actions pour favoriser l’égalité dans l’accès à l’éducation, à la santé, à la justice, pour l’égalité des familles. Nous devons faire preuve d’innovation lorsque les inégalités perdurent.
Regardons l’école qui ne joue plus vraiment son rôle de correction des inégalités. Regardons autour de nous, notamment ce que fait aujourd’hui la Finlande avec sa révolution scolaire en sortant des matières traditionnelles. C’est cette volonté d'innovation qu'il nous faut porter !

Sortons donc des faux débats. Lorsque les électrices et les électeurs votent ils veulent savoir pour quelle ligne politique ils votent. Voter socialiste ça ne peut pas vouloir dire « voter » pour deux lignes opposées.

Ce sont des débats internes qui nous occupent, bataille de vieux courants ... et on oublie la société ...

Nous proposons de changer le Parti Socialiste. Agis propose l’innovation militante.
Il nous faut nous ouvrir sur la société. C’est pour cela que nous proposons de créer des fabriques de la gauche c’est-à-dire des lieux ouverts permettant des échanges. Il n’y a pas une forme de militantisme mais des formes de militantismes à encourager. 

Je suis pour une ligne idéologique de gauche !
Je suis pour changer le Parti Socialiste, « ouvrir les portes et les fenêtres » ! 
Alors je signe la contribution AGIS ! Agir pour une Gauche Innovante Socialiste.

http://www.collectif-militant-socialiste.fr/

 

Philippe Allard

Intervention du 25 mars, section du 10è arrondissement Paris.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0