Publié le 29 Novembre 2016

Comment peut-on sortir de la cacophonie à gauche ? Faut-il des Primaires alors que les Verts, le PRG, Mélenchon et Macron ont fait le choix d’aller à la Présidentielle ? Les Primaires limitées en fait à des candidatures entre socialistes ont-elles un sens avec un Président de la République en exercice ?

Alors que Lienemann, Filoche, Montebourg et Hamon passent leur temps à dénigrer, dans tous les médias, votre action et celle de votre gouvernement peut-on croire qu’après avoir fait tant de mal, ils se résoudraient à se ranger derrière votre candidature ?  Et cela aurait-il un sens ?

Face à une droite extrême, réactionnaire et ultra-libérale, la gauche de gouvernement peut-elle accepter de se saborder dans des règlements de compte, des querelles de personnes, d’ambitions et laisser la France aux mains de cette droite ?

Vous représentez, Monsieur le Président, cette gauche de gouvernement à la fois progressiste, sociale, écologique, européenne, ouverte sur le monde pour porter l’idée de la France et ses valeurs de justice et de démocratie. Ce sont les valeurs de la gauche, ce sont nos valeurs.

Alors que faire ?

Monsieur le Président c’est à vous … il nous faut refonder la gauche et défendre avec force la voie d’un socialisme de gouvernement pour continuer ainsi la route tracée par Jean Jaurès, Léon Blum et François Mitterrand.

Nous avons face à la droite extrême et à l’extrême droite à défendre ces valeurs pour le progrès dans une société qui se transforme, pour garantir la solidarité et la fraternité, pour préparer l’avenir durable de la transition énergétique et de la révolution numérique, pour faire avancer l’Europe malgré les tempêtes, pour porter la voix de la paix et de la démocratie dans le monde.

Ces valeurs ne sont pas celles de la droite de François Fillon ! Ce n’est pas en reculant que l’on fera avancer la France … l’avenir est à construire !

Monsieur le Président vous avez porté ces valeurs pendant ce quinquennat, nous avons besoin de vous.

Refondons le socialisme pour ce XXIème siècle, avec un Parti socialiste reconstruit. Ne perdons pas notre temps avec ces vieux jeux d’appareil, avec ces luttes absurdes de courants, avec ces carriérismes d’un autre âge. Laissons les ambitieux tourner en rond …  il faut faire table rase … donner de l’élan, ouvrir les perspectives d’avenir … Le parti est à bout de souffle, devenu inaudible avec ses batailles internes, rasons et reconstruisons avec la jeunesse.

Philippe Allard

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2016

C’est le temps des extrêmes pour la France mais avec le sourire … c’est toute la différence et elle est importante pour obtenir l’adhésion des masses … Souriez mesdames et messieurs pour la presse et le peuple, vous pouvez tout dire à l’extrême mais il faut sourire !

 

Et on y trouve de tout dans l’extrême … à ma gauche, à ma droite … demandez, demandez … tout est en stock, tout est disponible … c’est le moment, vous faites une affaire !

 

Gauche extrême … vous pouvez espérer le grand soir contre le capitalisme … Mélenchon vous en débarrassera d’un coup de baguette … mais si, mais si, vous allez voir et hop … un coup de baguette et le capitalisme a disparu … Ecoutez le tribun … prenez, prenez ma camelote, ce n’est pas cher … Les bobos se l’arrachent comme un fromage de chèvre bio. Un simple coup de baguette et toutes les traces de capitalisme s’en iront, inutile de frotter. Fermer les frontières, prenez tout aux riches avec ça la France sera bien propre et débarrassée… allons-y dans la démagogie à la louche c’est facile et ça rapporte gros en terme de sondage. Après tout Cuba est un paradis qui peut servir de modèle, vive Poutine et Bachard El-Assad !

 

Extrême droite … vous pouvez espérer le grand nettoyage … Marine va vous débarrasser des émigrés … mais si, mais si, il suffit de monter des murs et d’enfermer la France. Elle vous l’assure aucun risque, avec elle on ne passera plus, on arrêtera l’invasion des barbares.  Ayez bien peur … Je vous le dis, la France doit avoir peur de ces barbares, on va vous l’entretenir la peur … C’est bien de cet émigré que vient votre misère, regardez-le ce miséreux, ce va-nu-pieds ose s’emparer de nos richesses dans son bidonville. Alors il faut tout nettoyer … la Méditerranée s’en chargera, pas de pitié, chassez l’humanisme en vous, ils ne rentreront pas. Une mer de cadavres c’est bon à prendre, ça se vend bien chez les fachos. Vive Poutine et Bachard El-Assad, prenez modèle bordel !

               

Extrême réac de droite … c’est le dernier modèle, il vient juste de sortir … demandez, demandez c’est du Fillon ! Du Fillon pur jus et bien de chez nous … c’est un produit maison, il est baptisé et il fait ses prières chaque jour. Il va vous débarrasser de ces fâcheux  fonctionnaires … Au feu les infirmières, les profs et les policiers ! On va vous en débarrasser de ces vaux-rien inutiles. Ils sont trop bien payés et trop nombreux … c’est eux qui vous prennent votre capital, cet argent dont vous pouvez être fier … aimez l’or, aimez l’argent c’est ça qui compte avec la famille sacrée. Attention, pas d’équivoque la famille c’est papa, maman … pas d’homos chez nous, enfin pas devant tout le monde … Jésus marie nous protègent … sortez votre croix pour chasser ces païens de nos murs.  Vive Poutine et Bachard El-Assad, avec eux chassons les homos !

 

Et après ça on vous dira que François Hollande ne sait pas gouverner … ben oui ce n’est pas un extrémisme lui … vous rendez-vous compte pas un extrémisme à la tête de la France mais on est perdu …  Vous rendez-vous compte avec lui la France a adopté le mariage pour tous, avec lui la France maintient la sécurité sociale, avec lui la France défend les droits et la liberté, avec lui on veut traiter humainement la misère, avec lui on se bat pour la démocratie dans le monde. Vous rendez-vous compte avec François Hollande la France ne se range pas derrière Poutine et Bachard El-Assad !

 

France ne perd pas la tête et ne te laisse pas emporter par les extrêmes … France ne te laisse pas embobiner par ces beaux parleurs ... France revient à la raison …

 

Philippe Allard

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0

Publié le 26 Novembre 2016

Cher Emmanuel,

La préparation des candidatures et des listes pour les prochaines élections parlementaires pour le Parti Socialiste doit assurer le renouvellement nécessaire et mettre fin à une professionnalisation de la vie politique contraire à la démocratie.

C’est le temps de la rénovation du Parti Socialiste. Cela doit se faire maintenant !

Les partis politiques sont nécessaires dans la vie politique des démocraties pour faire vivre le débat, permettre les alternances et porter aux responsabilités des femmes et des hommes conscients du pouvoir qui leur est confié par le peuple qu’ils représentent.

Les critiques du fonctionnement actuel des partis sont justes mais cela ne doit pas remettre en cause l’indispensable exercice de ces partis politiques lorsqu’ils ont pour fonction d’assurer la vie démocratique.

Le Parti Socialiste défend une ligne politique claire depuis Jean Jaurès avec l’objectif de gouverner pour assurer dans notre société un ordre plus juste. Il ne s’agit pas seulement de dénoncer, de s’opposer et de rester dans l’utopie contre un capitalisme prédateur mais de gouverner pour imposer des règles de justice. Ce n’est pas le grand soir que nous proposons mais une gouvernance plus humaine, plus juste.

Ce parti doit vivre ! Je suis profondément socialiste !

C’est pourquoi, il est grand temps de redonner à ce parti une nouvelle jeunesse en mettant fin à des pratiques bourgeoises, capitalistes, contraire à notre idéal.

La liste à Paris pour les sénatoriales a été rejetée lors du vote du Conseil fédéral. Un nouveau vote est proposé le jeudi 1er décembre.

A nouveau je voterai CONTRE si la rénovation de nos pratiques pour la démocratie n’est pas assurée.

Deux conditions s’imposent pour assurer ce renouvellement :

1/ Aucun candidat, aucune candidate ne peut se présenter à une nouvelle élection sans avoir achevé son mandat. Ils ont été élus par le peuple et ils représentent le peuple pour la durée de leur mandat. C’est un engagement qu’ils ont pris devant les électeurs de gauche et qui doit être tenu par respect de la confiance du peuple.  Un maire, un conseiller régional doivent achever leur mandat avant de pouvoir postuler à d’autres fonctions.

2/ Pour constituer la liste des candidats éligibles, toute la France doit être représentée. La parité est la règle, mais il faut aussi donner la place à une nouvelle génération, les socialistes doivent porter avec fierté notre France métissée. Les candidates et les candidats seront les représentants du peuple, pour cela il faut connaître le monde du travail. Je ne veux plus d’apparatchiks au parti.

La rénovation du Pari, c’est la fin d’un carriérisme politique. C’est juste la démocratie !

Si jeudi la liste proposée n’assure pas la rénovation de notre parti, la fin d’un carriérisme, le renouvellement pour une meilleure représentation du peuple de France, je voterai CONTRE et j’appelle les socialistes de Paris à voter CONTRE !

Nous ne pouvons plus laisser faire, la rénovation du Parti c’est Maintenant !

Philippe Allard

Secrétaire fédéral à la rénovation du Parti Socialiste, fédération de Paris.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2016

Je sors du Conseil fédéral des socialistes de Paris et me voici à nouveau en colère !

Comment est-ce possible de continuer avec ces cuisines d’un fonctionnement archaïque ?

L’ordre du jour de la réunion portait sur la désignation des candidats de la liste des sénateurs socialistes de Paris …. Alors à quoi avons-nous assisté ?

Tout simplement à une caricature du fonctionnement d’un parti … même les plus adversaires des socialistes n’oseraient aller aussi loin … même les caricaturistes les plus impertinents ne pourraient mieux faire …

Que nous ont-ils sorti ces petits chefs de parti ? Sans nul doute pour reprendre l’intervention d’un militant … un cimetière et j’ajouterais des éléphants …

Pour les quatre premiers de la liste, dans les coulisses des tractations … les noms proposés ont été… ils ont osé … allons-y dans le cumul du cumul dans les fonctions et dans le temps …  Allons-y dans les carrières longues la place mérite bien cela !

En premier : l’ancien secrétaire de la fédération de Paris, une vie dans le Parti, maire du 10è arrondissement et conseiller de Paris …

En second : la tête de liste des socialistes aux élections régionales … conseillère régionale donc.

En trois : celui-là osons le nommer, car il vaut son pesant de cacahouètes : Daniel Vaillant. Sous prétexte qu’il a cédé sa députation à une femme, il mériterait une compensation en entrant au Sénat …  ne riez pas c’est l’argument de la soirée !

En quatre : Marie-Noëlle Lienemann qui continue son exploration des postes de la République : tour à tour ministre, secrétaire d’État, députée nationale, députée européenne, sénatrice, conseillère régionale, maire, adjointe au maire. Et allons-y tout est bon à prendre !

Mais où est la rénovation de notre Parti ?

Comment peut-on continuer à accepter ce type de fonctionnement d'un autre âge ? Je sais tout ça s’obtient par cooptation. Avec le fonctionnement des motions, il suffit de se partager les postes puis de faire valider la liste par les militantes et les militants en leur assurant que « leur » motion a obtenu ce qu’il fallait !

Mais ARRETEZ ! Vous tuez le socialisme !

Militantes et militants socialistes soulevez-vous ! Refusez de cautionner ces jeux d’appareil qui font tant de mal à notre parti !

La liste ce soir a été finalement refusée … tout n’est donc pas à désespérer …

Militantes et militants Socialistes nous devons réveiller notre Parti. Il nous faut une révolution ! Nous ne pouvons plus rester sans voix, ayons le courage de dire NON ! Le Parti c'est nous et ça on n'en veut plus ! 

Philippe Allard  

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0