Non au lynchage du PS !

Publié le 12 Septembre 2009

Comme beaucoup l’ont dit, la relance de la polémique sur l’élection de Martine Aubry réclame de notre part de la prudence.

 Le Parti socialiste est aujourd’hui très affaibli. Or depuis François Mitterrand, le Parti socialiste est devenu le Parti de l’alternance gouvernementale, permettant ainsi un réel fonctionnement démocratique. En unissant la gauche et en faisant du PS la principale force politique de la gauche, François Mitterrand avait permis de renverser la majorité de droite de la Vè République donnant aux Français un immense espoir.

Si nous avons été aussi nombreux à soutenir Ségolène Royal c’est avant tout car nous avions la conviction qu’elle pouvait permettre à nouveau cette alternance avec un projet politique solide. Elle seule avait su créer une dynamique en faveur du Parti socialiste. Elle seule avait la volonté de réformer le fonctionnement de ce grand Parti de gouvernement pour le rendre plus démocratique et plus ouvert sur la société. Elle seule avait une réelle ambition politique à proposer à la gauche dans le cadre de notre monde actuel. Avec la crise économique nous savons qu’elle ne s’était pas trompée. Les orientations politiques qu’elle proposait, rompant avec les conservatismes, donnaient un Espoir à gauche avec notamment :
- Un ordre juste pour chaque citoyen, replaçant l’individu au cœur du projet de la gauche et renouant ainsi avec le combat des lumières.
- Un progrès pour tous avec une politique économique de l’innovation faisant de l’entreprise non pas un outil de l’exploitation de l’homme en faveur du capitalisme mais un outil en faveur du progrès pour la société.
-  L’excellence gouvernementale, plaçant la France parmi les pays moteurs de cette révolution.

La crise que traverse aujourd’hui le Parti socialiste ne nous satisfait pas car nous avions mis sur notre Parti un grand espoir. Nous ne pouvons pas participer aujourd’hui au lynchage contre ce Parti. Mais nous devons réclamer haut et fort une réelle réforme de son fonctionnement mais aussi une réelle ambition politique d’avenir offrant aux Françaises et aux Français un Espoir à gauche.

Rédigé par Philippe Allard

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article