Appel à pétition

Publié le 16 Septembre 2009

La déclaration de Mme Royal est particulièrement responsable et nous nous en félicitons.
En refusant de remettre en cause la direction du Parti, Ségolène Royal permet d’éviter une guerre de tranchée qui aurait pu détruire notre Parti. C’est une décision sage dans cette période difficile. Le Parti socialiste doit avant tout retrouver la voix d’une opposition forte et constructive.

Par contre, les élections internes du dernier congrès, pour certaines fédérations, semblent faussées par des dysfonctionnements révélés dans la presse. Si ces dysfonctionnements sont confirmés, il convient en effet de sanctionner les auteurs de ces faits.

Le Parti socialiste reste la principale force politique de la gauche, capable d’unir au second tour de la présidentielle toutes les forces progressistes pour permettre l’alternance. On ne peut pas accepter des dysfonctionnements de cet ordre pour un grand Parti de gouvernement.

Adhérents au Parti socialiste, nous demandons à la direction actuelle du Parti socialiste de prendre les mesures nécessaires pour vérifier l’exactitude des dysfonctionnements révélés dans la presse et de sanctionner les auteurs si ces dysfonctionnements sont confirmés.

Signataires
Philippe Allard, Annie Novelli, Catherine et Bernard Mothon, Ionnis Sideris, Catherine Asquier, Céline Lot, René Bokobza, Hervé Balle, Claude Gallot, Yvette Roudy, Annie et Max Pillaud, Norbert Van der Meulen, Gil Roux, Sylvie Tranchant Rousseau, Catherine Asquier, Evelyne Rochedereux.

Si vous voulez signer cette pétition indiquez simplement en commentaire Je signe !

Rédigé par Philippe Allard

Publié dans #Appel à pétition

Repost 0
Commenter cet article

Balle Hervé 17/09/2009 08:33

Je signe cette pétition.