Cameron / Hollande : la guerre froide !

Publié le 13 Février 2013

 

cameronDavid Cameron s’est réjoui de l’accord sur le budget européen. C'est sa victoire et il le fait savoir …  Pour la première fois le budget européen va baisser sur les 7 ans à venir. Le Premier ministre conservateur britannique est ravi et semble triompher du bras de fer qui l’a opposé au Président français, François Hollande, avec le soutien d’Angela Merkel. Le camp des libéraux semble triompher !


Mais n’est-ce pas une victoire à la Pyrrhus ?


D’une part si la somme globale baisse, moins que prévue toutefois grâce à la détermination du Président Français, le budget européen se dote de fonds propres. En effet, les amendes aux entreprises, qui ne respectent pas les règles de concurrence, seront désormais versées au budget européen alors qu’elles étaient jusqu’ici versées aux Etats.

Or, la question des fonds propres est essentielle pour l’Union européenne si elle veut sortir des difficiles accords entre les Etats. Plus l’Europe sera dotée de fonds propres, plus elle sera indépendante face aux pressions des Etats.


D’autre part, les chefs des quatre principaux groupes politiques du Parlement européen ont annoncé vendredi 8 février qu'ils refuseraient d'accepter "en l'état" le budget européen.

Va-t-on entrer dans la fronde du Parlement européen ?  

 

C’est que le ton monte et le communiqué n’est pas banal ! Les représentants des 4 courants politiques, conservateurs, libéraux, socialistes et écologiques, ont fait savoir, dans un communiqué commun, qu’ils refusaient ce budget européen. C’est déjà une énorme claque donnée à David Cameron !

Comment en effet accepter, en pleine période de crise, la baisse de l’aide aux plus démunis de 500 à 300 millions d’euros par an !

C’est le cauchemar des parlementaires européens qui ont des comptes à rendre au peuple.

Si Cameron se moque des pauvres, cela va en l’encontre de toute la construction européenne basée sur la solidarité entre les peuples.  

 

François Hollande qui avait pris soin de s’exprimer devant les parlementaires européens, se frotte les mains …

Cette fronde aurait en effet une dimension exceptionnelle, car elle renforcerait sérieusement la voie fédérale de la construction européenne ! Cameron au final pourrait connaître une sévère défaite ! Et c’est l’Europe qui sortirait grandie de ce bras de fer !

 

Intervenant au bureau national du Parti socialiste, la socialiste Catherine Trautmann, a relevé le défi. Ils seront 13 parlementaires socialistes pour mener, selon son expression, « cette bataille du Parlement ! » 

Dans cette bataille, la socialiste sait pouvoir compter sur l’appui de tous les socialistes. Une belle union, alors que la droite est divisée. A la veille des élections européennes, le Parti socialiste se rassemble derrière la ligne définie par le Président de la République pour « une réorientation de l’Europe ».

 

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

cégé 21/02/2013 23:07

Merci,
Cela fait beaucoup de bien de savoir que le Président FH, pourrait, in fine, sortir vainqueur de ce bras de fer !
Il lui faut beaucoup de persévérence et de ténacité car les libérauxconservateurs sont des hyènes qui ne lachent rien de leur proie !
Souhaitons lui bonne chance pour la suite de son quinquénat !
Un socialiste, tout simplement !!

HOURCADE patrick 14/02/2013 17:43

Bonjour Une fronde exceptionnelle pour sauver le budget européen, il à faut,pour ne pas accepter une baisse du budget dont les plus faible en pâtirai.Il en faudrait une aussi pour ne pas accepter
l'accord national interprofessionnel dont c'est une régression sociale pour les salariés et la porte ouverte aux licenciement pour les employeurs.Un gouvernement socialiste ne doit pas mettre en
œuvre une flexibilité de l'emploi voulu par le medef.