Convention Europe du Parti Socialiste

Publié le 25 Mai 2013

Parti-socialiste.png

Chère camarade,

Cher camarade,

 

Nous entrons dans la préparation du vote du texte de la Convention Europe le 6 juin prochain dans nos sections.

La ligne politique est clairement définie avec la volonté de réorientation de l’Europe de François Hollande. On peut se réjouir du volontarisme soutenu par le Président de la République socialiste pour poursuivre l’avancée de la construction commune européenne.

 

Toutes les motions ont participé à la rédaction du texte dans le cadre d’un travail constructif. Plusieurs amendements ont été retenus présentés par les motions.  

D’autres amendements peuvent être proposés par les sections. Il faut alors faire remonter au niveau fédéral ces amendements votés le 6 juin.

Le but est donc de voter dans le plus grand nombre de sections de la fédération les mêmes amendements.

Dans ce cadre, il m’apparaît important de défendre un amendement pour les droits à vivre dignement.  

 

Au-delà de la politique européenne pour le peuple européen, l’Europe doit aussi adresser un message aux peuples des pays émergents.

Dans la mondialisation, les peuples exploités des pays émergents sont entrés en lutte pour revendiquer des droits sociaux. Nous connaissons cette histoire, c’est aussi la nôtre, c’est notre histoire commune. Ces longues luttes qui ont vu des hommes comme Jaurès porter un idéal socialiste.

L’Europe, dans ce monde en mutation, doit porter une vision humaine de la mondialisation et défendre les législations sociales.

 

Il manque dans le texte actuel une référence claire à cette volonté de soutenir les droits sociaux dans le monde.  Or, le peuple européen ne peut pas rester indifférent à ces luttes.

C’est pourquoi, je me permets d’insister et de vous proposer de porter au vote des militantes et des militants dans nos sections un amendement qui se placerait en fin du texte, dans le chapitre « démocratiser l’Europe avec les peuples ».

Cet amendement ne peut « remonter » à la fédération et au national que s’il reçoit un large soutien au-delà de nos clivages internes des motions. Je me permets donc de vous demander de soutenir l’amendement (ci-dessous) :

De l’adresser à  votre secrétaire de section pour qu’il soit porté au vote le 6 juin.

D’en informer tous les militantes et militants de vos connaissances, d'utiliser vos réseaux.

De le voter le 6 juin dans les mêmes termes pour qu’il puisse remonter à la fédération.

Sans ce vote il passera avec de nombreux autres aux oubliettes …  

 

Avec mes amitiés socialistes

Philippe Allard

 

 

Je vous propose de soutenir l’amendement pour les droits à vivre dignement.

 

Ajouter à la fin du III/ Démocratiser l’Europe avec les peuples :

 

Soutenir les peuples en lutte pour les droits à vivre dignement

 

Le peuple européen apporte son soutien aux peuples en lutte dans le monde pour le droit à vivre dignement.

Cette lutte s’inscrit dans l’histoire de l’Europe pour imposer les droits sociaux : garantir des normes de sécurité et un revenu décent au travail, limiter le temps de travail et obtenir le droit aux congés payés, assurer les assurances sur les accidents du travail et un droit à la retraite.

 

Le peuple européen engage les représentants européens à défendre dans toutes les organisations internationales le droit à vivre dignement en imposant dans tous les accords commerciaux internationaux la règle des droits sociaux.

 

Les partis progressistes d’Europe défendent une vision humaine de la mondialisation. Ils refusent une ouverture des frontières sans réglementation offrant au Capital les moyens de mettre les peuples en concurrence. La croissance des échanges doit servir le progrès de l’Humanité et non  l’asservissement des peuples.

 

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article