L’échec de la politique israélienne, place aux peuples !

Publié le 29 Juillet 2014

index-copie-1.jpgDepuis 47 ans, l’Etat d’Israël occupe des territoires en Palestine qui ne lui appartiennent pas. Quel autre Etat pourrait se permettre une telle occupation sans provoquer la contestation des Etats du monde ?
Toute politique d’expansion est contraire aux principes fondamentaux de la charte des Nations Unies.


Plus grave encore, l’Etat d'Israël colonise ces territoires et par sa politique, empêche leur développement.


           Pour autant, cette politique assure-t-elle la paix et la sécurité pour le peuple israélien ?


Bien au contraire, cette politique accroît les menaces et met la population israélienne en insécurité perpétuelle.
La politique menée est donc un mauvais choix pour le peuple d’Israël. Cette politique conduit à renforcer les extrémismes, les haines, les tensions, et favorise la guerre. 
Ce n’est pas une bonne politique pour la sécurité du peuple d’Israël. Il faut donc changer de politique. 


Une bonne politique viserait à faire des Palestiniens les alliés d’Israël. Le développement économique de la Palestine, les échanges, permettraient de lier les deux Etats et donneraient moins de force à des mouvements qui se renforcent sur le désespoir et la haine. 


Certains leaders par nationalisme, par intérêt, par goût du pouvoir, la religion n’étant le plus souvent qu’un prétexte derrière lequel se cache des intérêts humains, poussent à la guerre. On enrôle dans les deux camps et certains sont prêts à partir au combat la fleur au fusil ….


S’il n’y a pas de leaders capables de faire la paix … ce sont aux peuples de faire entendre leurs voix. Plutôt qu’une manifestation ici pour le peuple Palestinien et là pour Israël, à quand une manifestation qui unisse les hommes de paix qui soutiennent la Paix pour Israël et la Paix pour la Palestine ?


C’est cette manifestation qu’il faut organiser. C’est dans ce seul cadre où des élus socialistes auraient réellement leur place, comme Jaurès condamnait la furie des hommes.


« il n’y a plus, au moment où nous sommes menacés de meurtre et de sauvagerie, qu’une chance pour … la paix et le salut de la civilisation, c’est que le prolétariat rassemble toutes ses forces … et que nous demandions à ces milliers d’hommes de s’unir pour que le battement unanime de leurs cœurs écarte l’horrible cauchemar. » Discours de Vaise du 25 juillet 1914 (*)


Philippe Allard
(*) 6 jours après Jaurès sera assassiné.

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article

danielle 30/07/2014 20:04

tout cela est vrai bien sûr, mais ce que veut l'Israel c'est reconstituer le Grand Israel, pas un seul palestinien ne doit rester sur le sol israelien, et petit à petit depuis 47 ans, sans repos,
ils grignotent le territoire. Par ces guerres meurtrières ils espèrent décourager les palestiniens et les forcer à l'exil.