La motion 4 est bien vivante !

Publié le 26 Juin 2014

Logo-encadre4.jpgA celles et ceux qui ont voulu enterrer un peu vite la motion 4, la coordination nationale de la motion 4 répond : toujours présent !


Entre un rassemblement vaste et hétéroclite que représentait la motion 1 et une volonté contestataire et destructrice, affichée par la motion 3, la motion 4 a su imposer sa propre voix. Refusant de choisir entre un Parti béni-oui-oui et un courant contestataire sur tout … la motion 4 a défendu lors du précédent congrès de Toulouse un positionnement clair : nous voulons un Parti de proposition s’appuyant réellement sur l’expertise militante pour Oser plus loin, plus vite.


Alors que certains membres de notre motion, placés au bureau national, se permettent un rapprochement avec la motion 3, sans le soutien des militantes et des militants de notre motion, la coordination nationale élue de la motion 4 a su tenir sur les positions du Congrès et respecter le vote militant. 
La coordination nationale a dénoncé avec force les positionnements circonstanciés de certains membres placés au bureau national qui ne représentent plus la motion 4.
Frédéric Lutaud, Patrick Ardoin, Marie Bidaud ont trahi et n’ont pas respecté la volonté militante et l’orientation de notre motion. Ils sont aujourd’hui liés au groupe contestataire de la motion 3, en aucune façon leur expression est celle de notre motion.


Nous ne sommes pas une motion d’opposition systématique au gouvernement, mais une motion de proposition qui entend faire du Parti socialiste un parti autonome pour Oser aller plus loin plus vite.


La nouvelle direction du Parti Socialiste, menée par Jean-Christophe Cambadélis a lancé les Etats généraux de notre Parti, nous y participerons comme force de proposition en rassemblant et s’associant avec tous les militantes et les militants qui veulent construire un Parti tourné davantage vers la participation militante quel que soit leur motion. Il faut en effet dépasser les clivages pour reconstruire un Parti démocratique ancré dans la société pour parler et agir juste ! 


Saluons l’adresse aux socialistes présentée par Jean-Christophe Cambadélis et Guillaume Bachelay.
Nous y retrouvons notre volonté de placer le volontarisme économique au cœur de notre action pour lutter contre la désindustrialisation, notre premier pilier.
Nous y retrouvons notre volonté pour une réorientation de l’Europe, notre deuxième pilier.
Nous y retrouvons le défi de la transformation écologique, notre troisième pilier.
Nous y retrouvons enfin notre engagement pour une démocratie plus transparente et plus participative.
Comme le déclare ce texte : il faut maintenant aller plus loin, plus vite !


Nous avons l’ardente obligation de rassembler les socialistes sur une ligne militante ! La motion 4 est bien vivante et souhaite s’associer et rassembler pour Oser plus loin, plus vite dans la voie militante !


Philippe Allard
Mandataire national de la motion 4
Membre du bureau national.
Membre de la coordination nationale de la motion 4 dans le respect de l’orientation du Congrès de Toulouse.

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article