Maintenant Camba fonce !

Publié le 16 Avril 2014

jean-christophe-cambadelis-elu-premier-secretaire-compositi.pngLa voix des militantes et des militants doit être entendue. Pourtant, je ne suis pas favorable à un Congrès des socialistes maintenant.

 

D’abord, ce n’est pas le moment de nous replier sur nous car nous avons une tâche urgente :

Nous entrons dans une élection importante avec les élections européennes qui va nous demander une mobilisation totale pour assurer l’alternance en Europe. Il s’agit bien d’en finir avec la politique libérale pour réorienter l’Europe. Il s’agit également de faire barrage à la droite extrême et à sa volonté d’édifier de nouvelles fortifications nationales.  La France avec l’Europe doit être dans notre nouveau monde, pour cela nous avons besoin d’une nouvelle équipe pour entraîner l’Europe, pour cela il nous faut soutenir la candidature de Martin Schulz.

 

Ensuite, nous avons besoin d’une démocratie plus directe dans le fonctionnement de notre Parti.

Le Congrès, c’est la constitution des motions. C’est une parole encadrée des militantes et des militants. Or il faut aller davantage vers une participation réelle. Les oppositions caricaturales ne sont pas la réponse. Il faut entendre la voix militante par des formes participatives. Mettre l’ensemble des sections en mouvement pour faire remonter des propositions afin d’améliorer notre fonctionnement, pour nous ouvrir davantage sur la société, pour soutenir avec une forme plus constructive les actions du gouvernement. Non suivre mais porter et orienter !

 

Profitons de cette année, avant le Congrès, pour mettre en ordre de marche notre Parti.

 

C’est dans ce sens que j’ai soutenu, au Conseil national, la candidature de Jean-Christophe Cambadélis, un soutien exigent car j’ai beaucoup d’attentes.

 

Comme notre nouveau Premier secrétaire s’y est engagé :

 

«  Il s’agit de redonner la parole aux militants, non en l’encadrant par le jeu classique des courants, mais par une véritable expression directe des adhérents. » Jean-Christophe Cambadélis.

 

Maintenant Camba fonce !

 

 

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article