Pourquoi la Fabrique ?

Publié le 12 Avril 2015

la-fabrique-socialiste-copie-1.pngLa fabrique sera la motion D, D comme Débattre, pour le prochain Congrès à Poitiers en juin prochain.


Pourquoi la Fabrique ?


Le Parti socialiste doit réaffirmer sa voix, c’est « le Congrès de la dernière chance » déclare Dominique Bertinotti.
 

 

Un Parti qui ne serait plus en capacité de porter la parole des militantes et des militants, de fixer une ligne politique, de travailler pour apporter de nouvelles propositions, n’aurait plus de raison d’être !


C’est le sens même du Parti Socialiste, un parti de gauche, qu’il faut retrouver.


C’est tout le sens de la motion D la Fabrique pour « la production d’un projet de transformation sociale dans le cadre républicain, humaniste et laïc.
La fabrique ? « Parce que le Parti socialiste doit redevenir la Fabrique des idées de la gauche de 2017. La fabrique des nouvelles pratiques politiques. La Fabrique du renouvellement. La Fabrique de l’avenir avec tous les citoyens. »

Inutile de se diviser en deux camps. Inutile de s’opposer frontalement. Tout ceci est une perte de temps et de crédibilité pour notre parti. Il suffit de mettre notre parti au travail, la Fabrique, et dans chaque domaine de porter le débat et de faire voter les militantes et les militants. C’est tellement simple.
Nous ne sommes pas dans l’opposition, nous sommes au gouvernement.
Le gouvernement est celui de la France. Nous devons affirmer de notre côté la voix des socialistes dans un réel dialogue responsable avec le gouvernement.

Inutile également de constituer de fausses alliances de circonstance, des arrangements ridicules entre grands élus qui ne trompent personne.
C’est se moquer des militantes et des militants que de faire cela devant les médias, on ne fait pas de la politique pour défendre sa place ou son rang. On porte d’abord un projet avec cohérence.
«Les militants sont fatigués de voir que, dès le départ, on est dans les manœuvres et dans les arrangements. Ils veulent le débat sur les idées, ils ne veulent pas les débats sur les personnes. Le rôle du congrès est de redonner la parole aux militants», Karine Berger

Au Congrès de Poitiers, les militantes et les militants socialistes auront le choix entre trois positions clairement définies : le choix des arrangements, le choix des oppositions et le choix de la construction.

Maintenant il nous faut convaincre, pour sortir des arrangements de façade et des oppositions stériles, pour construire sans peur de Débattre : Motion D ! 

En avant pour la Fabrique !

Philippe Allard

 

Je Signe sur http://fabriquesocialiste.fr ‪#‎LaFabriquePS‬ ‪#‎CongresPS‬

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article