Ségolène Royal : un choix politique !

Publié le 27 Novembre 2009

Avec la motion E, Ségolène Royal fixait 6 objectifs :

 

1) Inventer un monde nouveau : combattre et proposer

Ségolène Royal propose une politique volontariste, une rupture avec les politiques du compromis inactifs de certains leaders socialistes. Prenant en compte les mutations de la mondialisation, elle intègre l’entreprise comme acteur essentiel de l’innovation grâce aux actions des PME.

 

2) Réconcilier dynamique économique et progrès social : un Etat préventif, un Etat innovateur

Ségolène Royal lance les grands axes pour relancer notre pacte social avec sa volonté de réformer la fiscalité injuste, de sauver la sécu, de soutenir les parcours de formation des salariés, de replacer l’école au cœur de la République pour l’égalité et la liberté de l’homme, de garantir les retraites  

 

3) Faire d’urgence l’excellence environnementale

Ségolène Royal, plus qu’aucun autre socialiste, a pris conscience de cette urgence et des politiques à mener pour préparer l’après pétrole, réduire notre consommation d’énergie et, modifier notre rapport à l’espace.

 

4) Aller vers une société apaisée et favoriser l’émancipation

Ségolène Royal s’est engagée pour contraindre les communes à respecter les 20% de logements sociaux, pour assurer les solidarités numériques, pour porter un autre regard sur l’immigration, pour lutter contre les discriminations, pour redonner leur place aux artistes et à la culture, pour une France métissée. C’est un autre choix de société qu’elle propose.

 

5) Oser enfin « la démocratie jusqu’au bout »

Ségolène Royal veut dépasser la frontière en osant « la démocratie jusqu’au bout ». C’est une politique totalement opposée au Sarkozysme en modernisant le parlement, en relançant la politique de décentralisation, en refusant le retrait de la puissance publique des territoires ruraux, en encourageant la démocratie participative, en garantissant la liberté de la presse, en proposant une Europe plus sociale et démocratique.

 

6) Faire du socialisme une force neuve dans le siècle

Ségolène Royal voulait faire du PS un grand parti porteur d’espoir en donnant aux militants toute leur place

 

Parce que ces 6 orientations sont toujours d’actualité, Ségolène Royal est bien un choix politique d’avenir.  

 

 

 

 

 

Rédigé par Philippe Allard

Publié dans #Parti socialiste

Repost 0
Commenter cet article