Un NON pour un OUI à l’Europe !

Publié le 4 Mars 2013

2111-merkel-allemagne-europe_0.jpgLors du Conseil européen de février dernier, les chefs d’Etat ou de gouvernement se sont mis d’accord pour baisser le budget européen ! C’est une baisse historique qu’ont voulu imposer les libéraux David Cameron et Angela Merkel  !

Cette baisse est surtout significative d’un manque total d’ambition pour l’Europe, car un budget porte une politique. Or, ces dirigeants libéraux n’ont rien à proposer pour l’avenir de l’Europe, si ce n’est le vieux slogan : enrichissez-vous !


Ils n’ont rien à proposer ! Aucun élan pour préparer l’avenir !  Le budget est prévu pour sept ans et sur cette période, ils ne construiront RIEN ! RIEN ! Ils sont incapables de porter de grands projets qui nous unissent et préparent l’avenir ! Ces dirigeants ne sont pas à la hauteur de l’Europe !


Plus grave encore, Ils voudraient nous imposer une Europe pour les puissants et qui frappent les plus pauvres ! Ils voudraient imposer une diminution des aides aux plus démunis ! Est-ce acceptable ? La solidarité serait réduite en période de crise ! NON ! NON ! NON !


Dehors ! Il ne faut pas accepter cette vision libérale de l’Europe ! Les femmes et les hommes de gauche ont un autre projet de l’Europe à construire ! Il faut, comme l’a déclaré le Président de la République, François Hollande, au Parlement européen, « réorienter l’Europe » !

Soyons clair ! Soyons radical ! L’Europe, dans ce monde laissé aux appétits de la finance, doit proposer une autre voie !  Celle d’une Europe sociale et volontaire pour construire, pour mettre en commun nos capacités, nos savoirs, nos intelligences.

Au peuple de se faire entendre car nous avons à édifier un espace de progrès et de solidarité.


Comme l’ont déclaré les parlementaires européens, il faut refuser le vote du budget européen.


Un NON pour dire OUI à l’Europe !

 

Alors je m’engage et je signe :


NON au budget européen ! Je clique et je signe : link


Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article