Universités d’été du PS : la mascarade !

Publié le 12 Juillet 2014

La Rochelle Vieux-PortQue sont devenues les Université d’été du Parti Socialiste ? Une mascarade !


Lieu politique pour les militantes et les militants du Parti Socialiste ? Lieu d’échanges ? Lieu de rencontre ? Mais non … pas d’illusion à avoir … juste un lieu où il faut être pour se montrer … tout est organisé dans ce sens. Les militantes et les militants socialistes n’ont que la place de spectateur … et il faudra payer cher sa place !

Mais où sont les états généraux du Parti Socialiste ???


On nous annonçait le lancement des états généraux pour donner la parole aux militantes et aux militants … alors quelle sera leur place ? Rien au final, pas le petit commencement d’un changement … rien vous dis-je … tout sera comme avant, on recommencera avec les mêmes … Les militantes et les militants devront payer cher pour venir voir les chefs et les sous-chefs se donner en spectacle !
Qu’ils viennent sagement applaudir, qu’ils posent leurs questions et qu’ils s’en repartent … ils sont là pour le décor … les Universités d’été ne sont pas faites pour eux mais pour une petite clique qui sera à l’affiche !


Un jeu de dupe …
Celles et ceux qui se disent plus à gauche, viendront comme les autres faire le spectacle … belle mascarade … et si vous leur donniez les rênes du pouvoir, dans quelques semaines ils viendraient vous annoncer qu’on ne peut rien changer …
Et on leur fera tout avaler … y compris la présence du maire de la Rochelle, Jean-François Fountaine, l’élu dissident qui a refusé de reconnaître le vote militant des socialistes … cela n’a que peu d’importance puisque les militantes et les militants ce n’est que du décor ! 

Faut-il alors renoncer ? Surtout pas !
On annoncera les états généraux …. Et puis …  et puis, c’est aux militantes et aux militants de faire entendre leur voix ! On ne vous la donnera pas … il faut s’en emparer !
Comme Mirabeau, à vous de crier : « si l’on vous a chargé de nous faire sortir d’ici, vous devez demander des ordres pour employer la force ; car nous ne quitterons nos places que par la puissance des baïonnettes. »
Oser camarade ! Il faut oser s’emparer du Parti !
Oser la démocratie c’est le seul remède efficace contre les populismes !
Oser la démocratie c’est le seul remède pour le changement maintenant !


Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article