Valls éclaircit le cap pour la France !

Publié le 9 Avril 2014

7189582-manuel-valls-ce-qu-il-faut-retenir-de-son-discours-.jpgDans son discours de politique générale, Manuel Valls a su clairement fixer les priorités de son gouvernement autour de quatre axes principalement défendus :


1 – Sa première priorité c’est d’abord l’emploi et pour cela le Premier Ministre entend conduire le Pacte de responsabilité à son terme « notre pays doit apprendre à oser ces compromis positifs et créatifs ». Les entreprises seront soutenues par des allégements du coût du travail. C’est un soutien total, mais Manuel Valls précise : « l’Etat a pris ses responsabilités. Aux employeurs de tenir leurs engagements ».  Il entend en effet obtenir des résultats pour la création d’emplois, la formation, l’amélioration de la qualification et du pouvoir d’achat des salariés les plus modestes.


2 – Sa  priorité c’est aussi la transition énergétique, dossier confié à la ministre Ségolène Royal. « Une formidable opportunité économique » rappelle le Premier ministre et un enjeu planétaire majeur. La France accueillera d’ailleurs à Paris, fin 2015, la grande conférence sur le climat. Il fallait une ministre volontaire et maîtrisant parfaitement le dossier pour mener ce combat et placer la France en avant dans la transition énergétique.


3 – Le redressement des comptes de la France, après une trop longue période de hausse du déficit. C’est sous Nicolas Sarkozy que la dette a explosé, atteignant 90% de la production nationale. Le chantier a mené est donc considérable « sans casser notre modèle social ». La réduction des dépenses passera par une révision du « millefeuille territorial » avec la réduction de nombre de régions et la disparition des conseils départementaux.


4 – Socialiste, le Premier ministre place également dans ses premières priorités la justice sociale : « la France sera forte, si elle est juste » précise-t-il.  D’où l’importance d’investir dans l’école pour donner à chaque enfant, pour toutes les catégories sociales, les mêmes opportunités. Et au Premier ministre de se tourner vers les jeunes des quartiers «  Je veux aussi dire à ces talents qui pensent que la France ne leur fait pas de place, que la France a besoin d’eux ». Priorité sociale,  d’où l’importance également donnée au logement en relançant la construction là où les besoins existent.


Les priorités sont claires. Ce sont les bonnes priorités pour la France. Le Premier ministre dispose d’une large majorité pour conduire sa politique, avec 306 députés pour, contre 239.

Maintenant au travail avec la volonté de réussir.

 

Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article