Valls : la gauche vraie, la gauche juste, la gauche active !

Publié le 16 Septembre 2014

1bab7213.pngDans son discours du vote de confiance, ce mardi seize septembre, à l’Assemblée nationale, le Premier ministre, Manuel Valls a su convaincre. Il porte aujourd’hui le flambeau d’une gauche vraie, juste et active sous la Présidence de François Hollande.


Une gauche vraie car dans un monde en mutation, le Premier ministre agit, gouverne. Il ne s’agit pas de promettre et de se lancer dans des aventures qui au final se retourneraient contre les plus fragiles. Le Premier ministre entend mener la bataille économique jusqu’au bout. Il s’agit d’aider l’appareil productif français dans la mondialisation en investissant dans l’innovation.   Comme le précise Manuel Valls, l’aide aux entreprises est « stratégique pour la France ». C’est la mission de l’Etat car contrairement à une droite libérale, la gauche considère que l’action de l’Etat, par une politique volontariste, est fondamentale pour le redressement de la France.

 La gauche vraie c’est aussi agir à l’échelle de l’Europe pour permettre une réelle politique de la demande par l’investissement public. Il n’y a pas de politique de relance efficace aujourd’hui à l’échelle d’un Etat si elle n’est pas accompagnée à l’échelle européenne d’où la nécessité de gagner la bataille de la réorientation de l’Europe avec les partenaires européens conscients de la nécessité d’un changement de politique pour mettre fin à la période libérale.

 

Une gauche juste pour maintenir notre modèle social, « une part de notre identité » pour le Premier ministre, « l’héritage de deux siècles d’avancées sociales ». Contre les provocations de la droite libérale et du MEDEF, Manuel Valls entend préserver ce qui fonde notre unité. C’est dans ce sens, qu’avec force, Manuel Valls entend défendre l’égalité, l’un des piliers de notre République. L’égalité pour tous devant la loi quelques soient les origines, c’est toute la différence avec un populisme raciste qui voudrait revenir sur un fondement même de la République. L’égalité c’est l’école pour donner à chaque enfant de France les chances de réussir. L’égalité c’est aussi le droit pour tous à se faire soigner. Ce sont des droits de l’homme, un modèle dont la France peut être fière. Soyons fiers de la France proclame le Premier ministre lassé par les attaques stériles qui ne nous font pas avancer.


Une gauche active, au-delà des discours des uns et des autres, des accusations ou propositions hasardeuses, il s’agit bien de gouverner dans la durée car les réformes ne peuvent pas obtenir des résultats en quelques semaines. Il faut du temps pour bien gouverner et donc il faut tenir même lorsque les attaques proviennent de son camp portées par des ambitions individuelles. Gouverner c’est résister pour permettre d’accomplir les réformes nécessaires dont la France à besoin, penser à la France, agir en se donnant un cap, sans zigzaguer selon les vents contraires, sans fléchir sous le coup de sondages. Agir avec détermination pour redresser le pays, c’est tout le sens de l’engagement du Premier ministre et de son gouvernement. On ne peut que soutenir avec une très vaste majorité des représentants socialistes de la nation.


Philippe Allard

Rédigé par Philippe Allard

Repost 0
Commenter cet article